Discrimination : mise en place du CV anonyme… une nouvelle usine à gaz ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Charles Sannat Publié le 10 juillet 2014 à 12h53

Comme vous le savez, je suis un grand pourfendeur des mesures purement cosmétiques, qui coûtent cher à la collectivité et ne règlent aucun problème, voire même en créent d'autres nouveaux en plus des anciens.

Avec l'histoire du CV anonyme, nous entrons évidemment en plein dans cette typologie d'idioties économiques même si l'idée en elle-même est pleine de gentillesse et de générosité.

Discriminations : le Conseil d'État ordonne la mise en place du CV anonyme

C'est un article du Parisien qui revient sur cette loi de 2006 – mais qui n'a jamais été appliquée et pour cause dans la mesure où les décrets d'application n'ont jamais été publiés. Cette loi rendait obligatoire l'utilisation de CV anonymes pour les entreprises de plus de 50 salariés avec pour objectif de lutter contre les discriminations.

Le Conseil d'État a donc donné 6 mois au gouvernement pour rendre ce texte applicable en publiant officiellement le décret.

Si une rencontre est prévue avec les partenaires sociaux à la rentrée, tout cela va s'avérer bigrement compliqué de mettre en place cette belle idée et d'ailleurs le gouvernement n'avait probablement pas besoin d'une telle nouvelle épine dans le pied.

« Mardi, lors de la conférence sociale, la ministre de la Jeunesse et de la Ville Najat Vallaud-Belkacem a discuté de la lutte contre les discriminations avec les partenaires sociaux et a prévu de les réunir à nouveau à la rentrée pour avancer concrètement. La question des CV anonymes a été abordée à cette occasion. Mais, pour l'entourage de la ministre, il existe d'autres méthodes de recrutement non discriminantes (CV vidéo, recrutement par simulation...) qui pourraient être plus efficaces. «Pour donner toute sa force à la loi, il est donc nécessaire d'évaluer l'efficacité comparée de l'ensemble de ces méthodes», a estimé son ministère dans un communiqué. »

Pourquoi s'agit-il encore d'une idée fumeuse et démagogique ?

Je ne reviendrai même pas sur le fait de lutter contre les discriminations car il n'est effectivement moralement pas acceptable dans le cadre d'une recherche de compétences de considérer l'origine du candidat ou son sexe comme un élément discriminant de choix. Ce sont les compétences qui doivent être discriminantes.

Le véritable problème dès lors est de se poser la seule véritable et bonne question : comment lutter contre ces discriminations ?

Peut-on raisonnablement croire que rendre le CV anonyme va aider à lutter contre ce phénomène ? Prenons un exemple tout simple. Soit un entrepreneur misogyne qui déteste les femmes surtout les jeunes femmes et les jeunes diplômées parce que dans 90 % des cas elles lui « imposeront » un congé maternité dans les 5 à 10 ans qui viennent et notre patron ne veut pas être embêté par des problèmes de « bonne-femme » (je caricature hein...).

En plus, une fois le marmot pondu, il va bien falloir aller le déposer et le chercher à l'école ou à la crèche, sa collaboratrice devra partir plus tôt (je rappelle que je caricature le couillon misogyne), sans compter que ces bestioles (les gosses) c'est souvent malade... et comme il est interdit par la loi de laisser seul un marmot malade... sa collaboratrice aura en plus des jours d'enfants malades...

Bref, notre bonhomme est totalement opposé à l'idée d'avoir une femme dans son entreprise, d'ailleurs, il est contre tout ou presque et c'était beaucoup mieux avant lorsque les femmes n'étaient que femmes au foyer.

Mais évidemment, notre chef d'entreprise n'est pas stupide. Il applique la loi. Si la loi lui demande d'utiliser les CV anonymes, il va utiliser les CV anonymes, et à moins de faire passer l'entretien d'embauche dans un confessionnal (ce qui ne serait pas très laïc) en demandant au candidat d'utiliser un appareil pour rendre la voix totalement neutre... il devrait vite se rendre compte que le candidat en question est une candidate...

L'entretien va donc durer quelques minutes et vous savez quoi ? La candidate n'aura pas le poste proposé quelles qu'en soient les raisons... Notre candidate se sera déplacée pour rien, cela lui aura même sans doute occasionné des frais y compris de garde peut-être pour ses enfants pour rien... Psychologiquement, il y a aussi une grande différence entre ne pas recevoir de réponse à l'envoi d'un CV... et s'entendre dire des choses parfois désagréables ou odieuses par des recruteurs pas toujours sympathiques ou bienveillants. Du coup, il n'est pas rare de voir des chômeurs connaître un épisode dépressif après avoir enchaîné des entretiens ratés.

Au bout du compte, les candidats qui étaient discriminés sur le CV le seront en vrai à l'issu d'un entretien qui se passera souvent mal pour la simple et bonne raison que l'une des bonnes façons de décourager quelqu'un, c'est de ne pas lui donner envie de rejoindre votre entreprise. Être odieux est donc un bon outil...

Ils auront perdu du temps, de l'argent et, plus grave, pour certains sortiront abîmés pour eux-mêmes par la méchanceté à laquelle ils seront soumis.

Peut-on lutter contre les discriminations ?

La réponse est oui mais pas du tout avec un CV anonyme qui n'est en soi en aucun cas une solution qui marche.

Si vous souhaitez une solution qui fonctionne, c'est simple. Il faut commencer par faire des statistiques sociales et ethniques (ce qui est interdit) pour savoir dans chaque bassin de population à quoi correspond la réalité de la société française. Puis on impose aux entreprises un système de quota obligeant les effectifs de l'entreprise à avoir une sociologie au plus proche de la sociologie du bassin d'emploi dans lequel elles sont établies.

Une telle solution posera forcément d'autres problèmes et ainsi de suite.

En réalité, lutter contre les discriminations quelles qu'elles soient implique déjà de comprendre pourquoi ces discriminations existent et sur quoi elles reposent. Faire ce genre de constat est généralement impossible puisque fondamentalement incompatible avec la bien-pensance actuelle et le politiquement correct ambiant.

En s'interdisant les constats, les études et l'analyse des faits, on s'interdit évidemment toute possibilité d'apporter des réponses pertinentes à des problèmes pourtant bien réel.

Il est donc très difficile de lutter contre les discriminations et ce n'est pas une raison pour accepter la fatalité et la première des solutions déjà bien souvent négligée est tout simplement celle de la pédagogie (on pourrait même dire propagande). Diffusez, répétez un message encore et encore et il finit toujours par avoir un impact (c'est le principe de la publicité). Ce levier qui n'est pas coercitif ni législatif est dans ce cas peu ou pas assez utilisé.

Néanmoins en l'espèce, je peux vous assurer que le CV anonyme va nous apporter globalement que des inconvénients, de la lourdeur et une augmentation des coûts de recrutement pour les entreprises à un moment où le taux de chômage n'a jamais été aussi élevé.

Préparez-vous et restez à l'écoute.

À demain... si vous le voulez bien !!

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011. Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Aucun commentaire à «Discrimination : mise en place du CV anonyme… une nouvelle usine à gaz ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis