Cybercriminalité : une menace bien réelle pour l’économie

Stephanie Haerts Economie Matin
Par Stéphanie Haerts Modifié le 12 avril 2021 à 15h53
Cybercriminalite Menace Economie
1000 milliards $Le coût de la cybercriminalité est estimé à 1.000 milliards de dollars par an pour l'économie mondiale.

Tout le monde se souvient encore de la crise économique des subprimes de 2008 qui a secoué la planète entière. Alors que l’on pourrait craindre une nouvelle crise de ce type à l’avenir, le président de la Réserve fédérale (Fed), Jerome Powell, croit davantage au risque d’une cyberattaque mondiale qui aurait des répercussions dramatiques pour l’économie.

Comment la cybercriminalité peut-elle impacter l’économie ?

La cybercriminalité regroupe les actes malveillants opérés en ligne visant des entreprises, des organisations, tels que les systèmes de santé, mais aussi des particuliers en échange d’argent. La cybercriminalité coûte de plus en plus cher à l’économie mondiale. En 2020, ce type d’attaques a quadruplé. Dans l’émission « 60 minutes » sur CBS News diffusée dimanche 11 avril 2021, le président de la Banque centrale américaine, Jerome Powell, a déclaré : « Le monde change. Le monde évolue. Et les risques aussi. Et je dirais que le risque que nous surveillons le plus est le cyber risque ».

La cybercriminalité comprend le vol de coordonnées bancaires ou de données financières, l’usurpation d’identité, le vol et la vente de données d’entreprise, le cyberespionnage ou encore la fraude par email ou via d’autres plateformes en ligne. « Il existe des scénarios dans lesquels (...) le système de paiement ne peut pas fonctionner. Les paiements ne peuvent pas être effectués. Il existe des scénarios dans lesquels une grande institution financière perdrait la capacité de suivre les paiements qu'elle effectue et des choses de ce genre » a-t-il ajouté dans des propos rapportés par Le Figaro.

Les techniques des cybercriminels toujours plus perfectionnées

À mesure que les années passent, les cybercriminels sont de plus en plus organisés. Pour cela, ils font usage de techniques de pointe. Ces pirates sont experts dans leur domaine. Grâce à leurs connaissances informatiques, ils peuvent rapidement infecter tout un réseau d’ordinateurs par le biais de virus et de programmes malveillants.

Dans une étude de McAfee et du groupe CSIS (Center for Strategic and International Studies), les deux tiers des 1.500 entreprises interrogées dans sept pays ont indiqué avoir été victimes d’au moins un incident de sécurité cybernétique au cours de l’année 2019. Pour se protéger, de plus en plus d’entreprises et d’organisations doivent investir dans des budgets conséquents. « Nous dépensons donc beaucoup de temps, d'énergie et d'argent pour nous prémunir contre ça », a expliqué Jerome Powell. Tous les gouvernements sont concernés par la cybercriminalité. En France, un milliard d’euros ont été alloués par le gouvernement en 2021 pour lutter contre ce fléau. Emmanuel Macron qui a présenté son plan en février 2021, a également annoncé la création de 40.000 emplois d’ici à 2025 afin de faire face à ces nouvelles menaces.

Stephanie Haerts Economie Matin

Rédactrice dans la finance et l'économie depuis 2010. Après un Master en Journalisme, Stéphanie a travaillé pour un courtier en ligne à Londres avant d'écrire pour Economie Matin.

Aucun commentaire à «Cybercriminalité : une menace bien réelle pour l’économie»

Laisser un commentaire

* Champs requis