Déconfinement, phase 4 : la liberté (presque) retrouvée le 30 juin 2021

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 30 juin 2021 à 10h34
Vaccin Covid
20%Le variant Delta représenterait 20% des nouvelles contaminations en France.

Avec la fin anticipée du couvre-feu ainsi que du port du masque à l’extérieur, les Français avaient presque oublié que le déconfinement n’était pas encore terminé. C’est désormais le cas, les dernières restrictions sanitaires pour lutter contre la Covid-19 se terminant le 30 juin 2021 ; et ce alors que le variant Delta menace de plus en plus le pays.

Déconfinement : les restrictions levées le 30 juin 2021

S’il n’est plus question de couvre-feu ou de masque à l’extérieur depuis le 20 juin 2021, certaines restrictions restaient en vigueur en France pour lutter contre la Covid-19. Parmi elles, une majorité sont levées mercredi 30 juin 2021, en concomitance avec le début des Soldes d’été, reportés d’une semaine par rapport à la date initiale.

Ce sont surtout les jauges qui n’existeront plus : fin de la jauge de 50% dans les restaurants et du nombre de personnes à table, fin de la jauge de 4 mètres carrés par personne dans les magasins, fin des jauges dans les musées, les salles de loisir à l’intérieur, les lieux de cultes… une bonne nouvelle pour les établissements accueillant du public.

De plus, c’est également la fin de la limite du nombre d’invités pour les fêtes, notamment les mariages et les PACS, ou encore pour les événements moins festifs tels que les enterrements.

Ce qui reste interdit malgré le déconfinement

Si les jauges disparaissent, certaines restrictions restent en vigueur, à commencer par la fermeture des discothèques dont la réouverture n’est prévue que le 9 juillet 2021. Mais ce n’est pas tout.

Dans les bars, la consommation au comptoir reste interdite tandis que les paiements doivent se faire à table et non en caisse.

Concernant les grands événements, dès lors qu’ils accueillent plus de 1.000 personnes, le pass sanitaire sera obligatoire (certificat de vaccination ou test Covid-19 négatif récent).

Et, naturellement, le masque reste obligatoire à l’intérieur des établissements, quels qu’ils soient, au travail, dans les transports... avec une exception : les discothèques, à leur ouverture, où le masque à l’intérieur ne sera pas obligatoire mais recommandé, l’accès aux établissements étant soumis à la présentation du pass sanitaire (ou à la réalisation d’un autotest à l’entrée) avec une jauge de 75% à l’intérieur (100% à l’extérieur).

Le variant Delta accélère sa propagation en France

La fin des jauges est, certes, une bonne nouvelle pour les établissements concernés et pour les Français en général, mais la phase 4 du déconfinement se fait avec l’ombre du variant Delta du virus Sars-CoV-2. Ce dernier, anciennement appelé variant indien, se propage rapidement et a conduit à la réinstauration de confinements et mesures sanitaires en Australie, Portugal ou encore Israël.

En France, selon les déclarations d’Olivier Véran, ministre de la Santé, le 29 juin 2021, le variant Delta représente désormais 20% des nouvelles contaminations du virus. Son accélération est nette : le 23 juin 2021, Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, déclarait que ce variant n’était responsable que de 10% des nouvelles contaminations.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio