Dépense française : Juncker alerte Macron

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Emilia Capitaine Modifié le 9 mai 2017 à 17h18
Jean Claude Juncker Depense Pubique Avertissement Macron
56 %En 2016, la dépense publique française a atteint 56 % du PIB

Depuis Berlin, Jean-Claude Juncker a alerté Emmanuel Macron sur la nécessité de réduire la dépense publique française.

« Les Français dépensent trop » : la mise en garde de Jean-Claude Juncker

Les Français dépensent trop, c’est, en substance, ce que Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, a déclaré ce mardi 8 mai 2017 depuis Berlin. « Les Français consacrent entre 53 et 57 % de leur Produit intérieur brut (PIB) à leurs budgets publics, compte tenu du niveau relativement élevé de la dette, cela ne peut pas fonctionner dans la durée » a-t-il précisément déclaré.

Dans les faits, la dépense publique a légèrement baissé en 2016 : elle représente désormais 56% du PIB après avoir atteint le niveau record de 57 % pendant le quinquennat de François Hollande, tandis que dans le même temps, les hausses cumulées d’impôts ont freiné la croissance et exercé une forte pression sur les entreprises et les ménages.

Pourquoi Juncker met en garde Emmanuel Macron

A l’heure de mettre effectivement en œuvre son programme, Emmanuel Macron pourrait être tenté de faire tout l’inverse de son prédécesseur, qui avait commencé par augmenter les impôts... Baisse de l’impôt sur le revenu pour les plus modestes, suppression de la taxe d’habitation, abaissement des charges sur les entreprises mais hausse de la CSG : plusieurs lignes devraient bouger au cours des premiers mois du futur gouvernement. Emmanuel Macron pourrait ainsi céder à la tentation d’assimiler le budget de 2017 à un budget de transition entre deux projets et se déresponsabiliser d’un éventuel dépassement du seuil des 3 % de déficit. Rappelons que le budget fixé il y a quelques semaines à 2,8 % du PIB a été jugé infaisable par la Cour des comptes et le Haut conseil des finances publiques.

Dans son projet, Emmanuel Macron prévoit une diminution des dépenses publiques de 60 milliards d’euros sur cinq ans... François Hollande, qui s’était fixé l’objectif ambitieux de réduire la dépense publique de 50 milliards d’euros n’a pas réussi à tenir son pari : moins de la moitié de l’effort prévu a été réellement accompli.

Aucun commentaire à «Dépense française : Juncker alerte Macron»

Laisser un commentaire

* Champs requis