Dette mondiale : trois fois plus élevée que le PIB du monde entier

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Publié le 6 février 2015 à 7h59
Endettement Mondial Etat Richesse Entreprises Crise Dette
8000 MILLIARDS $La dette mondiale augmente de plus de 8 000 milliards de dollars par an en moyenne.

C'est le genre de donnée qui donne à penser... et qui laisse croire que le système économique actuel est largement biaisé et va probablement s'écrouler comme un château de cartes. La dette mondiale, soit l'ensemble des dettes de tous les pays, dépasse largement le PIB mondial, soit la somme de tous les PIB, selon une étude McKinsey Global Institute (MGI). Et par "largement", il faut comprendre qu'elle est trois fois plus élevée.

Des emprunts, des emprunts, encore des emprunts...

Voilà ce que pourrait chanter Gainsbourg sur l'air du "Poinçonneur des Lilas" pour rendre compte de la tendance de toutes les économies du monde. Comme le souligne McKinsey Global Intitute, "plutôt que de réduire leur dettes, toutes les principales économies empruntent aujourd'hui davantage par rapport à leur PIB qu'en 2007." Donc non seulement les pays n'ont plus un rond, mais ils continuent de s'endetter.

Et depuis 2007 les pays et les entreprises se sont tellement endettés que la dette mondiale a atteint quasiment 200 000 milliards de dollars. Soit 200 fois plus que la dette française et surtout 3 fois plus que le PIB mondial (2,86 fois plus pour être exact).

Il faut comprendre par-là que le monde devrait créer de la richesse sans réaliser une seule dépense (ce qui est totalement impossible) pendant trois ans pour que toutes les dettes de ce monde soient effacées.

57 000 milliards de dettes en plus en sept ans

Pour comprendre la vitesse à laquelle le monde s'endette, c'est simple. En 2007 la dette mondiale pesait déjà 269% du PIB mondial, aujourd'hui elle pèse 286% de ce même PIB. Selon MGI ce sont donc 57 000 milliards de dollars de dettes qui se sont ajoutés en sept ans, soit 8 100 milliards par an.

Les Etats y sont pour près de la moitié de la somme, selon McKinsey. Leur dette a augmenté de 25 000 milliards de dollars en sept ans avec de records comme le Japon, dont la dette publique atteint 234% du PIB en 2014 (la plus élevée du monde).

En France, elle a atteint 104% du PIB en 2014 et devrait continuer d'augmenter : McKinsey Global Institute prévoit une dette française atteignant 119% du PIB en 2019.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis