Résiliation du contrat Ecomouv’ : très grande colère et conséquences

Par Jean-Luc Bohl Publié le 31 octobre 2014 à 14h54

C'est avec une très grande colère que j'ai appris avec les élus de la Communauté d'Agglomération de Metz Métropole la résiliation du contrat Ecomouv' par le Gouvernement.

Cette annonce est intervenue au moment même où une délégation de syndicats du personnel était reçue au Cabinet du Secrétaire d'Etat aux transports. Quel mépris envers ces hommes et ces femmes ! Quel manque de respect envers notre Territoire déjà lourdement impacté par les restructurations industrielles et militaires. Quelle erreur tragique pour les finances de la France et le développement des infrastructures de transport et de mobilité.

Face à cette situation, Metz Métropole se réserve le droit de revenir sur certains projets actuellement en négociation avec l'Etat. De tels agissements sont indignes de l'esprit Républicain et inconscients face aux enjeux environnementaux.

Je demande solennellement à l'Etat avec l'ensemble des élus de Metz Métropole, de tenir ses engagements en matière de compensations militaires.

Jean-Luc Bohl est un homme politique français né en 1959. Il est maire de la commune de Montigny-lès-Metz en Moselle depuis 2001 et président de la communauté d'agglomération de Metz Métropole.

Aucun commentaire à «Résiliation du contrat Ecomouv’ : très grande colère et conséquences»

Laisser un commentaire

* Champs requis