Bercy veut vraiment que vous déclariez les revenus de l’Economie Collaborative.

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 3 février 2017 à 8h19
Lutte Evasion Fiscale Decision Collaboration Accord Transparence Informations
28 MILLIARDS €L'économie collaborative représente 28 milliards d'euros de transactions en Europe.

Bercy ne veut pas rater les revenus de l’économie collaborative qui pourraient renflouer les caisses de l’État. Pour ce faire, des fiches pratiques expliquant le procédé pour déclarer les ressources tirés d’AirBnb et consort sont téléchargeables en ligne… et même disponible dans les offices des Impôts.

N’oubliez pas de déclarer vos revenus de l’économie collaborative

C’est à se demander si à Bercy, on lit les journaux ou on écoute la radio parce que tout de même, cette histoire de taxation des revenus de l’économie collaborative, on en a parlé assez souvent dans les médias... Voilà donc sortir des petites fiches téléchargeables en ligne, que les angoissés ou les masos pourront aller chercher en version papier dans leur hôtel des impôts...

En fait, si ces fiches sortent maintenant, c’est aussi et surtout parce que les plateformes de l’économie collaborative, les Airbnb, Blablacar, Drivy, Zilok et tant d’autres, sont soumis à de nouvelles obligations, ou plutôt, seront progressivement soumis prochainement à de nouvelles obligations...

Première obligation applicable dès aujourd’hui : informer les utilisateurs de ces plateformes qu’ils doivent, dans certains cas, déclarer les sommes perçues. Vous allez donc recevoir des newsletters, voir des bannières s’afficher sur la page du solde de votre compte, bref, vous ne pourrez pas dire « je ne savais pas ».

La deuxième obligation, elle, ne s’imposera aux plateformes qu’à partir de 2019... au début le gouvernement voulait que cela démarre dès cette année, puis, en 2018, mais beaucoup d’experts ont soutenu que cela risquait d’étouffer l’intérêt pour l’économie collaborative.

Que faut-il déclarer aux impôts ?

Lors du remplissage de la déclaration d’impôts 2017 sur les revenus 2016, ne comptez pas faire l’impasse sur les sous touchés en 2016 dans le domaine de l’économie collaborative :, vous êtes théoriquement tenus de les déclarer...

Quoi déclarer ? tout ce qui est location pure en fait. Vous louez votre voiture ? taxe ; des outils du matériel ? Taxe ; une chambre, votre appartement, une maison ? Taxe, taxe et re taxe . En revanche, si vous partagez des frais, par exemple en faisant de l’autopartage, là, pas de taxe. A condition toutefois que cela ne dépasse pas le barème des frais kilométriques, celui qui sert à se faire rembourser par son employeur lorsque l’on utilise sa voiture pour des déplacements professionnels... Et à condition aussi que vous ayez votre part à payer.

Autrement dit : si vous prenez 5 passagers dans votre voiture entre Bordeaux et Paris, parce que vous avez un monospace, et que vous récupérez 5 fois 40 euros... L’administration fiscale pourrait vous tomber dessus car vous allez gagner un peu d’argent par rapport au barème kilométrique..

Vous avez compris le truc : si vous louez une chambre sur Airbnb, peut-être que vous pourrez dire au fisc vous avez fait du partage de lit pour être exonéré de taxes… (mais on ne vous le conseille pas, Bercy n’est pas connue pour son humour).

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Aucun commentaire à «Bercy veut vraiment que vous déclariez les revenus de l’Economie Collaborative.»

Laisser un commentaire

* Champs requis