L’Edge Computing en faveur d’un monde plus intelligent et durable

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Noham Medyouni Modifié le 12 juillet 2021 à 6h00
Gdpr Entreprises Adaptation Reglementation Donnees
35%35% des entreprises françaises disent ne pas savoir tirer profit des données.

Nos vies n’ont jamais été si connectées, par conséquent, il n’y a jamais eu autant de données à traiter. La nouvelle unité d’échelle est le zettaoctet, qui équivaut à un milliard de téraoctets. Notre dépendance croissante à l’égard de ces datas va de pair avec l’évolution des principales technologies cloud, essentielle pour en assurer la gestion.

Il est crucial pour les entreprises et plus particulièrement l’IT de suivre et d’anticiper cette croissance exponentielle, avec une évolution et une adaptation des infrastructures. Un investissement judicieux sur le moyen et le long terme, lorsque la 5G permettra l’application de technologies encore plus innovantes.

Il est essentiel d’augmenter la puissance de calcul pour pouvoir bénéficier pleinement de la vitesse de la 5G et ainsi, profiter des avantages des objets connectés qui fournissent des informations en temps réel dans les villes, les usines, les voitures ou les magasins. Cela implique de libérer le potentiel du edge computing avec une capacité de traitement surpuissante et considérer l’automatisation comme une priorité.

Relever les défis liés aux données grâce au edge computing

En 2019, 53% des acteurs mondiaux en matière de gestion des données et d’analyse déclarent avoir déployé une forme d’IA ou être en cours de processus.(1) En effet, les entreprises ont tout intérêt à exploiter cette démultiplication des données pour en tirer les informations clés, notamment pour réagir rapidement aux opportunités commerciales, tout en optimisant leur productivité. À mesure que ces charges de travail se développent, la demande en matière de calcul, de vitesse et d’agilité augmente également.

Cette explosion des données hautement complexes et distribuées entraine des difficultés à gérer les charges de travail et applications en toute sécurité, du edge au cloud hybride. Selon Gartner, d’ici 2025, 75% (2) des données d’entreprise seront traitées en dehors d’un datacenter centralisé traditionnel ou d’un cloud. Il est donc impératif que ces enjeux soient rapidement appréhendés grâce à des plateformes modernisées qui soutiennent l’analyse des données à valeur ajoutée.

In fine, la transformation numérique nécessite des systèmes capables de déplacer les ressources de manière transparente pour assumer des charges de travail de plus en plus diverses, avec une visibilité totale sur les environnements cloud. La pandémie a ajouté de nouveaux défis à tout cela, accélérant l’avenir du mode de travail hybride. En effet, elle a amplifié le recours aux technologies de cloud hybride, tout en mettant en évidence la nécessité de renforcer l’efficacité et la sécurité de nos outils.

Une récente étude a d’ailleurs révélé que la confidentialité des données et la cybersécurité constituent les principaux obstacles à la transformation numérique.(3) Les vecteurs d’attaque ont augmenté de manière exponentielle, au sein d’un paysage numérique en évolution croissante. Les meilleures pratiques de sécurité ont une courte durée de vie lorsque les pirates exposent les nouvelles cibles d’attaque plus rapidement qu’elles ne peuvent être corrigées.

Les entreprises doivent tirer le meilleur parti des ressources dont elles disposent pour renforcer la sécurité de l’infrastructure à chaque niveau de leur écosystème, tout en respectant les exigences de conformité. Il est essentiel de renforcer la résilience proactive et la confiance dans la transformation numérique en intégrant la sécurité dès la conception.

Ces défis peuvent être relevés grâce à des solutions de pointe qui combinent une puissance de calcul exceptionnelle pour affronter rapidement des charges de travail intenses et une automatisation intégrée pour améliorer la productivité et une gestion transparente.

La durabilité est la clé d’une stratégie edge computing

Lorsque les données sont traitées à la périphérie, une grande partie de la consommation d’énergie est réduite. L’edge computing est d’autant plus frugal qu’il engendre également une réduction de l’empreinte liée au refroidissement. Dans le même temps, la puissance de calcul est augmentée, permettant de faire plus avec moins. A mesure que l’edge computing gagne en efficience, son adoption s’accélère. Plus vite les entreprises prendront le train de cette technologie, plus vite nous pourrons réduire les transferts de données lourds en ressources entre les objets connectés et les datacenters.

Alors que l’edge computing jette les bases de la connectivité 5G, il constitue aussi l’épine dorsale d’un ensemble de technologies essentielles qui visent à réduire la fracture numérique en connectant les personnes vivant dans des zones reculées. Préparer la voie à la 5G, c’est se préparer à un monde dans lequel la population aura accès aux soins, à l’éducation et aux services publics. Comprendre la situation dans son ensemble et l’impact humain des décisions d’aujourd’hui en matière d’infrastructures devrait permettre aux entreprises de s’engager dans des transformations numériques.

Saisir les opportunités futures depuis le edge

A l’ère des données, il est essentiel d’utiliser des solutions technologiques de pointe qui permettent aux entreprises de se concentrer sur l’innovation et résoudre des problèmes humains, trouver les solutions qui les aident à s’adapter et à se développer. Face aux nombreux défis et opportunités actuels, il est impératif que les organisations établissent leurs fondations dans une perspective à long terme, en tirant parti de l’immense puissance de calcul du edge computing et en optimisant les informations grâce à l’automatisation.

1) Forrester, Research Overview : Artificial Intelligence : A Guide To Navigating Our AI Technology Research Portfolio, (Vue d’ensemble de l’étude : l’intelligence artificielle. Un guide pour parcourir notre portefeuille d’études de la technologie IA), 20 mai 2020

2) Gartner, Inc. « Hype Cycle for Edge Computing » (Le Hype Cycle de l’informatique de périphérie), août 2019.

3) Indice de transformation numérique 2020 de Dell Technologies

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Evangelist & Enterprise Architect chez Dell Technologies

Laisser un commentaire

* Champs requis