Les élections municipales vont coûter 128 millions d’euros à l’Etat

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 21 février 2014 à 15h29

Et la majorité de cette somme va servir à rembourser une partie des frais des candidats. Un coût prêt de deux fois supérieur à celui des élections européennes, dont le montant est estimé à 70 millions d'euros, selon un rapport parlementaire datant de novembre dernier.

Ainsi donc, pour les élections municipales de mars, un peu plus de 117 millions d'euros ont été provisionné par l'Etat pour les dépenses de fonctionnement, ainsi que près de 11 millions d'euros pour les dépenses liées au personnel des mairies, notamment en raison des heures supplémentaires.

51 millions d'euros provisionnés pour le remboursement des frais de campagne

Plus encore dans le détail, ce sont 51 millions d'euros qui ont été mis de côté et qui serviront au remboursement des dépenses de campagne des candidats aux municipales. 26,5 millions d'euros ont d'ores et déjà été économisés et serviront au remboursement des frais de communication des prétendants. Pourquoi de tels remboursements ? Car il est prévu par le code électoral que tous les candidats peuvent demander à se voir restituer 47,5 % de leurs dépenses de campagne, à condition bien sûr d'avoir recueilli lors de l'élection 5 % des suffrages exprimés.

Tracts, communication : 10 000 tonnes de papiers pour les dernières élections européennes

Mais ce n'est pas tout. Vous avez l'habitude, lors de chaque élection municipale, de recevoir une enveloppe énorme rempli des tracts des différents candidats à la mairie de votre commune. Et dans de tels cas, le papier peut coûter cher. A titre d'exemple, lors des européennes de 2009, pour un scrutin à un tour, cela représentait pour la France plus de 10 000 tonnes de papier. Imaginons alors ce que cela représenterait pour un scrutin à deux tours, comme des élections municipales.

Numérisation de la communication des candidats : une économie de 27,6 milions d'euros pour l'Etat

D'ici 2015, Manuel Valls aurait demandé à ce que les noms des candidats ainsi que les bulletins de vote ne soient disponibles que sur Internet, par économie de papier. Ce qui permettrait à l'Etat d'économiser 27,6 millions d'euros. Une proposition abandonnée pour les élections européennes à venir, mais qui pourrait être mis en place pour les élections départementales notamment.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «Les élections municipales vont coûter 128 millions d’euros à l’Etat»

Laisser un commentaire

* Champs requis