Emploi : 120.000 emplois détruits au second trimestre 2020

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Ludivine Canard Modifié le 7 août 2020 à 15h41
Chomage Deuxi%c3%a8me Trimestre 2018 1
0,6%Au deuxième trimestre 2020, l'emploi salarié privé baisse de 0,6 %.

Le marché du travail continue sa chute avec la baisse de l'emploi salarié privé. Seule bonne nouvelle : la hausse de plus de 20% de l'intérim au second trimestre 2020.

Coronavirus : 616.900 emplois supprimés depuis le début de l’année 2020

La crise sanitaire du Covid-19 a mis fin à plusieurs années de créations nettes d'emploi dans le secteur privé. Après une chute de 2,5% au premier trimestre 2020 (essentiellement concentrés sur le seul mois de mars), l'emploi salarié a reculé de 0,6% au second trimestre. Cela représente 119.400 destructions nettes d'emplois, selon les données publiées par l’institution des statistiques, l’Insee le vendredi 7 août 2020. Ces destructions sont dues à des licenciements, des départs volontaires, des départs à la retraite, des CDD non remplacés… Sur un an, l'emploi salarié privé s’est replié de 2,5%, soit une baisse de 480.800 emplois. « Il retrouve un niveau comparable à celui de fin juin 2017 » précise l’Insee.

Tous les secteurs d’activités (hors intérim) sont touchés. L'emploi industriel baisse de nouveau de 0,8 % et perd ainsi 24.300 emplois au second trimestre 2020. Les services se contractent de nouveau fortement : -1,6 % après -1,3 % le trimestre précédent. Seule la construction connaît une hausse avec 3.700 postes créés par rapport au premier trimestre et retrouve donc pratiquement son niveau d'avant-crise.

Emploi : l’intérim en plein rebond

Seule lueur d’espoir : après une chute historique de 40% au trimestre précédent, l'emploi intérimaire a augmenté de 23% au cours du deuxième trimestre 2020. Au total, 108.500 emplois intérim ont été créés entre avril et juin 2020. En revanche, « il reste toutefois inférieur de 27,1% à son niveau de la mi-2019, avec 214.800 détruits dans l'intervalle » précise l’Insee.

En juillet 2020, l'Unédic, le service qui gère le régime d'assurance-chômage, anticipait la destruction de 900.000 emplois fin 2020 sur l'ensemble de la France par rapport au 4e trimestre 2019, un record.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Ludivine Canard est étudiante en école de journalisme à Paris. Elle a été stagiaire pour le Figaro économie et planet.fr. Suivez-la sur Twitter : @CanardLudivine 

Laisser un commentaire

* Champs requis