EXCLUSIF : l’électricité n’est pas assez chère en France, soutient l’ancien directeur exécutif de l’Agence Internationale de l’Energie

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 29 novembre 2022 à 9h16

L'ancien directeur éxecutif de l'Agence Internationale de l'Energie (AIE), Claude Mandil, jette un pavé dans la marre. Pour lui, le prix de l'énergie n'est pas assez élevé en France. Un propos exclusif pour Economie Matin* qui intervient alors que le prix de l'énergie va augmenter de 5 % en Août 2013 et 2014. Des hausses bien moins importantes que celles que recommandent la commission de l'énergie et la cour des comptes, soit entre 6,8 % et 9,6 % plus un rattrapage de 7,6 %. « Aujourd'hui, en faisant du tarif préférentiel pour tout le monde, on subventionne les riches, puisqu'on subventionne ceux qui consomment le plus d'énergie. C'est quand même absurde ! » dénonce Claude Mandil.

Par ailleurs il pointe du doigt le mythe de l'éolien offshore. « C'est une hérésie parce que ça ne sera jamais compétitif. C'est quatre fois plus cher que l'éolien à terre. Il faut arrêter et remettre la notion de coût dans l'ensemble du dispositif ».

Quant à diviser par deux la consommation d'électricité des Français, Claude Mandil est formel : « Je ne pense pas que ce soit possible. Cela passera au contraire par une augmentation de la consommation d'électricité. Parce que c'est en électrifiant [...] que l'on arrive à avoir une utilisation plus efficace de l'énergie. »

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016. Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time.  En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007. Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an. En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier.  Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.   Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Aucun commentaire à «EXCLUSIF : l’électricité n’est pas assez chère en France, soutient l’ancien directeur exécutif de l’Agence Internationale de l’Energie»

Laisser un commentaire

* Champs requis