Entreprendre au temps de la Covid-19 : l’histoire de Devenez Chef !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Partenaire Modifié le 5 novembre 2020 à 11h07
Image11

C’est peu dire que la crise sanitaire met à rude épreuve le secteur économique et les entreprises. Malgré les aides gouvernementales, les protocoles sanitaires et l’inquiétude des consommateurs n’aident pas, en témoignent une enquête de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CGPME) pour qui 55 % des dirigeants de PME craignent la faillite. Entreprendre au temps de la crise sanitaire est un parcours du combattant. Nous avons rencontré les fondateurs d’une jeune start-up que l’actualité de l’année 2020 n’a pas épargnée. Résilience et inventivité sont au menu de l’histoire de Devenez Chef, une entreprise re-née du confinement.

Se réinventer pour survivre

Comme souvent, une aventure entrepreneuriale est l’histoire d’une rencontre. Celle-ci démarre entre deux générations : Guillaume Richard, 30 ans, jeune entrepreneur qui déborde d’idées, et Joël Boilleaut, 60 ans, ancien chef étoilé. Le premier est diplômé d’une école de commerce à Lille (EDHEC Business School) et commence sa carrière au sein d’un grand groupe de l’agroalimentaire. Le second est devenu Maître Cuisinier de France et chef étoilé auprès grands restaurants parisiens et termine une carrière démarrée aux côtés des plus grands comme Alain Senderens ou Joël Robuchon. Ensemble, ils partagent le goût de la gastronomie française et de l’innovation et lancent en juin 2019 leur activité BtoB « Devenez Chef eu bureau ».

Le concept est simple et efficace : pour favoriser la cohésion d’équipe au sein d’une entreprise, la box de « Devenez Chef au bureau » permet à des collaborateurs de s’affronter entre brigades autour d’une animation ludique qui débouche sur le partage d’un repas. L’équipe se monte, le chef prépare les menus, Guillaume démarche des entreprises. Le début est prometteur, EDF, Air France, Sanofi, le carnet de commandes se remplit jusque-là fin d’année. Puis 2020 vient tout chambouler.

Crise sanitaire et confinement riment avec annulation des réservations et avenir incertains. Les deux cofondateurs le savent, la Covid-19 vient de changer leur business modèle. Pour survivre, il faut se réinventer. Confiné en famille dans les Yvelines, Guillaume Richard réfléchit et vient d’avoir l’idée : garder le concept BtoB, changer la cible et adapter à un marché BtoC. Pour lui « il fallait réagir vite pour sauver notre entreprise. Cette aventure, c’est le projet d’une vie, pour survivre il fallait tout repenser. Cette nouvelle aventure, c’est un pur produit du confinement ».

À distance, les échanges se multiplient entre les membres de l’équipe, Guillaume et le chef Boilleaut. Ils gardent leur ambition de départ : promouvoir la gastronomie française, et surtout leurs valeurs fondatrices : le partage et la convivialité. « Si on ne peut plus le faire sur le lieu de travail, alors on va aller directement chez les gens », Guillaume rebondit et vient de créer le premier jeu culinaire en France où l’on cuisine vraiment.

Le premier jeu culinaire en France

Devenez Chef se joue désormais en famille et entre amis et de 2 à 6 personnes. La box devient une boîte de jeu qui contient un menu sous le format d’un jeu de cartes. Le déroulement est ludique : les cartes « mission » permettent de réaliser petit à petit un menu de chef et de remporter des étoiles avec les quiz et les défis culinaires. Celui qui détient le plus d’étoiles remporte la partie, mais tous les participants sont gagnants et partagent la réalisation du menu. Dans une ambiance conviviale, à la maison, on cuisine un menu original en jouant les uns contre les autres. Une manière originale et atypique de vivre un repas en famille ou entre amis.

Tous les menus sont réalisés par Joël Boilleaut, garantissant de déguster des plats dignes d’un grand chef. Entièrement recyclables et sans plastique, les jeux sont produits en France, « c’était important pour nous de soutenir nos entreprises et privilégier une démarche responsable dans notre circuit de production » complète Guillaume Richard. Pour le chef Joël Boilleaut, qui a passé sa carrière dans les meilleures cuisines de France, « la gastronomie doit être amusante et accessible à tous, les menus que je conçois sont pensés pour ressembler à tout le monde et rassembler autour du plaisir de la table ».

Au cœur de l’été, après d’intenses soirées de test des menus dans leur laboratoire implanté au sein de La Turbine (un incubateur d’entreprises de Cergy-Pontoise), Devenez Chef lance ses premiers jeux. Très vite, la presse s’y intéresse : le 12.45 de M6, Le Parisien, Les Échos ou encore France bleu. Il ne reste à Devenez Chef qu’à rencontrer son public, dans la boutique en ligne ou en magasins, car ils ont déjà gagné les étoiles de l’innovation.

Entreprendre au temps de la crise sanitaire est encore l’histoire de rencontres, mais aussi de résilience et d’optimisme.

Laisser un commentaire

* Champs requis