Factures énergie : il va falloir baisser nettement le chauffage !

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 29 novembre 2022 à 9h14
Chauffage Baisse Facture Moyenne 2
16°Chauffer sa chambre à 16 degrés suffit largement pour bien dormir.

Je m’adresse aujourd’hui à ceux, malheureusement beaucoup trop nombreux dans notre pays, pour qui le chauffage est un luxe.

Les prix du gaz explosent

Vous qui n’allumez le chauffage que dans le séjour, et une heure avant de vous coucher dans la chambre. Vous qui portez un pull chez vous d’octobre à avril. Vous qui fermez les volets et les rideaux la nuit pour conserver le plus possible la chaleur à l’intérieur. Vous tous qui savez quoi faire pour utiliser le moins de chauffage possible, c’est vous qui avez raison, et depuis longtemps encore. C’est votre modèle de frugalité contrainte que tous les Français vont devoir adopter demain, au plus tard à l’automne prochain.

Deux raisons à cela : d’abord, les prix de l’énergie qui explosent risquent de rester très élevés pendant longtemps, peut-être même, de rester très élevés indéfiniment. Les boucliers tarifaires mis en place par le gouvernement pour empêcher la flambée des prix du gaz et de l'électricité ne pourront pas durer éternellement. On parle désormais d’un coût annuel de... 24 milliards d’euros pour le budget de l’État. Pour info, c’est la moitié du budget de la Défense.

Chauffer sa chambre à 16 degrés suffit

Quant à la deuxième raison, elle est géopolitique : on s’achemine vers un sevrage du gaz russe. Ce sevrage sera d’autant plus facile à réaliser que l’on consommera volontairement moins de gaz. Et le chauffage en est un très gros consommateur.

En résumé, les appartements ou les maisons, les bureaux aussi d’ailleurs, chauffés à 20 ou 21 degrés, c’est terminé. 18°, c’est largement suffisant, et des tas de gens vivent avec 17 degrés ou moins chez eux. Dans les pièces inutilisées, on coupe, et dans la chambre à coucher, c’est 16° tout le temps, même les médecins le disent.

C’est parti pour la grande chasse au gaspi version 2022.

Retrouvez le podcast

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016. Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time.  En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007. Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an. En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier.  Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.   Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Aucun commentaire à «Factures énergie : il va falloir baisser nettement le chauffage !»

Laisser un commentaire

* Champs requis