Santé : les médecins généralistes veulent passer la consultation à 25 euros

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 27 mars 2014 à 15h04

Deux euros de plus. Pour le nouveau président de la CSMF, le second syndicat majoritaire chez les médecins, cette augmentation est nécessaire et doit être négociée "de toute urgence".

Fraîchement élu, Jean-Paul Ortiz met déjà les pieds dans le plat.

Jean-Paul Ortiz demande de passer le tarif d'une consultation de 23 à 25 euros

Elu le 22 mars dernier à la tête de la Confédération des syndicats médicaux français, la CSMF, premier syndicat chez les médecins libéraux et deuxième chez les généralistes, Jean-Paul Ortiz a présenté jeudi 27 mars à la presse ses priorités pour son mandat. Et la première d'entre elles n'est autre que l'ouverture d'une négociation tarifaire pour faire passer l'acte médical de base de 23 à 25 euros.

"Des tarifs déconnectés de la réalité"

C'est peu certes, mais cela permettrait, selon lui, de recoller un peu plus à la réalité des médecins généralistes. Le tarif de base de 23 euros, est en effet pour Jean-Paul Ortiz, complètement "déconnecté de la réalité et des tarifs actuels". Ce tarif est assez récente puisqu'il date du 1er janvier 2011.

Les généralistes fâchés contre les tarifs fixés par l'Etat

Ce n'est pas la première fois depuis le début de l'année que des médecins généralistes s'insurgent contre les tarifs en vigueur fixés par l'Etat. En janvier dernier, le syndicat des médecins généralistes avait demandé une revalorisation du tarif des visites à domiciles, de 33 à 56 euros.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Laisser un commentaire

* Champs requis