Combien ça coûterait d’acheter la France ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Ludivine Canard Modifié le 19 août 2020 à 8h03
Isf Argent Fisc Macron Fraude Declaration Patrimoine
3,5 %Le patrimoine économique national a augmenté de 3,5% en 2018.

Êtes-vous assez riche pour vous acheter la France, à l’image de Donald Trump qui voulait acquérir le Groenland ? La réponse est sûrement non. Chaque début d’année, l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publie sa synthèse générale des comptes sur le patrimoine économique de la France.

France : une richesse due à un important patrimoine immobilier et financier

La France est aujourd’hui la 6 ème puissance économique mondiale et la seconde puissance économique européenne derrière l’Allemagne. Mais d’où tient-elle sa richesse ? Fin 2018, l’Insee avait évalué le patrimoine économique français à 15.482 milliards d’euros, soit 8 fois le produit intérieur brut. Le patrimoine économique national est la différence entre la valeur des actifs (ce que l'on possède) et celles des passifs (ce que l'on doit) des ménages, des sociétés et des administrations publiques.

Sans surprise, une grande partie de cette richesse est constituée des constructions et des terrains pour plus de 12.000 milliards d'euros, dont près de la moitié en terrains bâtis (5.553 milliards d’euros). Il y a ensuite les logements pour 4.630 milliards. La France possède également d’autres bâtiments dit de génie civil (pont, musée, routes, tunnels...) pour 2.096 milliards d’euros. Les actifs « non produits » par l’homme comme les ressources naturelles - en dehors du patrimoine naturel (océan, air) - sont également comptabilisés (1.477 milliards d’euros) en opposition aux actifs « produits » par l’homme : stocks, machines et équipements (1.721 milliards)

À cela, il faut ajouter les actifs financiers : titres de créance, actions, crédits, dépôts et assurances-vie qui représentent un total de 46.452 milliards d’euros. « Les ménages continuent de privilégier les placements bancaires. L’encours en numéraire et dépôts progresse quasiment au même rythme qu’en 2017 (+ 4,5 % après + 4,6 %), soutenu par une hausse des placements sur livrets et dépôts à vue dans un contexte de taux bas » précise l’Insee. Pour terminer ce savant calcul, il faut soustraire « le passif » ( dettes) : soit plus de 30.000 milliards d’euros.

À qui cela appartient le patrimoine économique de la France ?

Le patrimoine économique national dépend de moins en moins des caisses de l’État. Il est détenu à 75% par les ménages, à 17% par les entreprises non-financières et 4,7% par les sociétés financières. Les 2% restants sont la propriété des administrations publiques donc L'Etat. Depuis plusieurs années, l’État vend régulièrement ces biens (parcelles vides, appartements, terrains, maisons, locaux …) pour tenter de renflouer ses caisses. Une plateforme a même été créée en 2019 pour répertorier les annonces. C’est France Domaine, un service de la direction générale des finances publiques qui s’occupe des cessions immobilières de l’État. Il met également régulièrement aux enchères différents biens comme des véhicules, des bijoux, des articles de sport… S’il est toutefois propriétaire des cathédrales, châteaux, forêts domaniales, œuvres d'art sur son territoire, cette partie du patrimoine ne peut pas être vendue.

La France appartient donc bien aux Français, quoi qu’en disent les rumeurs. Mais la répartition du patrimoine est inégale. Selon une étude de l'Insee : en 2018, 1% des Français les plus riches détenaient 16% du patrimoine et les 5% les plus riches possédaient un tiers du patrimoine ; cette proportion a très peu changé depuis. Malgré ce résultat, la France fait partie des pays les moins inégalitaires de monde, derrière le Japon et le Royaume-Uni.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Ludivine Canard est étudiante en école de journalisme à Paris. Elle a été stagiaire pour le Figaro économie et planet.fr. Suivez-la sur Twitter : @CanardLudivine 

Aucun commentaire à «Combien ça coûterait d’acheter la France ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis