François Rebsamen promet 45 000 emplois d’avenir supplémentaires pour 2014

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 4 juin 2014 à 12h57

D’un côté il y a le pacte de responsabilité pour lutter contre le chômage de manière générale, et les emplois d’avenir pour contrer le chômage des jeunes. A ce sujet, le ministre du Travail, François Rebsamen, a promis 45 000 nouveaux emplois d’ici 2014.

Au total, ce sont donc 95 000 emplois d’avenir qui pourraient être financés par le gouvernement cette année.

95 000 emplois d'avenir prévus pour 2014

Le ministre du Travail a annoncé mercredi 4 juin le financement de 45 000 emplois d’avenir supplémentaires pour cette année. Des emplois censés contrer la hausse du chômage chez les jeunes et qui viennent s’ajouter aux 50 000 emplois initialement prévus. "Au total, 95 000 emplois d’avenir pourront être conclus en 2014, permettant de prolonger les contrats des junes embauchés pour un an et d’embaucher 70 000 nouveaux jeunes en 2014" a annoncé François Rebsamen.

534 000 jeunes de moins de 25 ans au chômage

L’an dernier, ce sont pas moins de 100 000 emplois subventionnés par l’Etat qui ont été signés, en CDD et CDI. Mais à la fin du mois d’avril, ce sont plus de 534 000 jeunes demandeurs d’emploi de moins de 25 ans qui pointaient à Pôle Emploi. Côté statistique, alors qu’il s’améliorait légèrement depuis un an, le chômage des jeunes s’est dégradé en avril dernier avec une hausse de 0,2 % sur un mois et 3,8 % sur un an.

Emplois d'avenir : un coût de 1,8 millions d'euros pour le gouvernement

Côté budget, cette rallonge devrait coûter 500 millions d’euros au gouvernement. Une somme qui vient s’ajouter à celle inscrite au budget 2014 pour financer un tel dispositif, à savoir 1,3 milliard d’euros. Une mesure qui coûte donc à l'Etat, au total, 1,8 milliard d'euros.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Laisser un commentaire

* Champs requis