Fraude fiscale : Uli Hoeness, le président du Bayern, condamné à trois ans et demi de prison ferme

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 13 mars 2014 à 15h07

La justice allemande ne badine pas avec la fraude fiscale. Elle vient de condamner Uli Hoeness, le président du club de football du Bayern de Munich à trois ans et demi de prison ferme pour une fraude fiscale de plus de 27 millions d'euros.

On est loin des 18,5 millions d'euros confessés par le principal intéressé, au début de son procès.

Une fraude fiscale de plus de 27 millions d'euros

Et en ce qui concerne la peine de prison, on est également loin de celle voulue initialement par le procureur, qui avait évoqué cinq ans et demi fermes. Il faut dire que l'infraction est de taille. Une taille doublée par un mensonge. De 3,5 millions d'euros au début de l'instruction, on est arrivé à un montant de 18,5 millions d'euros, et puis finalement, plus de 27 millions d'euros.

Ainsi, une enquêtrice de l'administration fiscale allemande a révélé au tribunal que Uli Hoeness, le patron du célèbre club de football, avait "omis" de verser au fisc la somme de 27,2 millions d'euros depuis l'année 2003. Un montant qui découlerait même d'un calcul favorable à l'accusé…

Uli Hoeness avait basé sa défense sur son auto-dénonciation

L'affaire, bien que délicate, s'amorçait initialement pas trop mal pour l'homme d'affaires qui s'était rendu de lui même dans les bureaux du fisc allemand pour déclarer, avec un certain retard, des gains réalisés entre 2003 et 2009. C'est d'ailleurs son son auto-dénonciation qu'Uli Hoeness avait basé sa défense.

Cependant le compte secret caché en Suisse, les mensonges du patron du Bayern, et l'énormité des sommes cachées semblent être restées en travers de la gorge de la justice allemande. Une condamnation qui passionne l'Allemagne depuis plusieurs semaines. L'autorité morale dont bénéficiât Uli Hoeness outre-Rhin s'effondre.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «Fraude fiscale : Uli Hoeness, le président du Bayern, condamné à trois ans et demi de prison ferme»

Laisser un commentaire

* Champs requis