Google : une amende record infligée par la Commission européenne ?

Par Olivier Sancerre Modifié le 26 juin 2017 à 20h03
Google Ue Amende Shopping 1
1,06 MILLIARDL'amende la plus élevée jamais infligée par Bruxelles est de 1,06 milliard d'euros, en 2009.

Le record de l'amende la plus élevée infligée par la Commission européenne à une entreprise pourrait tomber cette semaine. Bruxelles doit en effet se prononcer sur une affaire d'abus de position dominante de Google.

Le moteur de recherche américain, qui domine outrageusement sur le marché de la recherche en ligne en Europe et ailleurs, est accusé par le régulateur européen d'avoir abusé de sa position dominante dans un secteur bien spécifique. Google aurait en effet favorisé les résultats de son propre comparateur de prix, Google Shopping, au détriment de la concurrence. Une pratique dénoncée depuis 2010 par Microsoft et TripAdvisor, qui ont porté plainte contre Google auprès de Bruxelles.

Communication de griefs implacable

Depuis, les services de la concurrence de la Commission ont instruit le dossier et au printemps 2015, ils faisaient parvenir à la multinationale une « communication de griefs », soit la liste des accusations portées par l'institution contre Google. L'entreprise s'est bien évidemment défendue, mais visiblement sans convaincre à Bruxelles. C'est cette semaine que la Commission européenne devrait prononcer sa décision — avec l'amende qui va avec.

Une amende record

Et la facture risque d'être très salée pour Google. Plusieurs sources ont évoqué une amende qui pourrait dépasser le milliard d'euros, et même aller au-delà du « record » (si on peut dire) détenu par Intel qui, en 2009, avait écopé d'une note de 1,06 milliard d'euros. De plus, Google n'est pas sorti de l'auberge européenne, la Commission instruisant en parallèle deux dossiers, un sur les pratiques jugées déloyales de la plateforme publicitaire AdSense, l'autre concernant le système d'exploitation Android.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis