Hôtellerie : les « étoiles Google » sont illégales, le géant écope d’une amende

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Quitterie Desjobert Modifié le 15 février 2021 à 16h13
Google Etoiles Illegale Classement Amende
1,1 MILLIONS ?Google a été condamné à payer une amende de 1,1 million d'euros.

Le géant américain Google a été condamné à payer une amende de 1,1 million d'euros pour avoir illégalement attribué jusqu'en septembre 2019 des étoiles aux hôtels français.

Le classement de Google illégal en France

Jusqu'en septembre 2019, Google attribuait aux hôtels français des étoiles. Pour se faire, le géant californien avait créé un algorithme qui distribuait les étoiles en fonction de critères obscures. Une pratique illégale en France puisque ne répondant pas aux normes fixées par l'agence de développement touristique sous contrôle de l'État, Atout France, qui est en charge de la notation des hôtels français. À la suite d'une enquête de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF), Google a été reconnu coupable de « pratique commerciale trompeuse » et condamné à une amende de 1,1 million d'euros.

Dans un communiqué paru lundi 15 février, la DGCCRF a fait part de la décision du procureur de la République de Paris : « Une enquête de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF), initiée en 2019, a permis de démontrer le caractère trompeur du classement des hôtels par Google, notamment sur son moteur de recherche. Les sociétés Google Ireland Ltd et Google France ont corrigé leurs pratiques et, après accord du procureur de la République de Paris, ont accepté de payer une amende de 1,1 million d'euros dans le cadre d'une transaction pénale ».

Le classement de Google jugé comme trompeur par la DGCCRF

Outre le caractère illégal du classement opéré par Google, son caractère trompeur a été mis en cause par la DGCCRF. L'institution a rappelé que le premier classement visible reste celui opéré par les avis des utilisateurs Google, ce n'est pas pour ce dernier que Google a été condamné mais pour la mention « Hôtel XX étoiles » figurant ensuite. Cette mention résultait alors du classement opéré par l'algorithme nébuleux de Google.

Lors de son enquête, la DGCCRF a comparé le classement officiel d'Atout France à celui de Google et en a conclu que « l'utilisation identique du terme 'étoiles' selon la même échelle allant de 1 à 5, pour classer les hébergements touristiques » prêtait « grandement à confusion » pour les utilisateurs, puisque les résultats de Google différaient de ceux du classement officiel.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste économique et politique

Aucun commentaire à «Hôtellerie : les « étoiles Google » sont illégales, le géant écope d’une amende»

Laisser un commentaire

* Champs requis