Google : un million d’euros d’amende en Italie à cause de Street View

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 7 avril 2014 à 7h54

Street View, le service de navigation dans l’espace de Google nous rend sûrement de fiers services quand on recherche une adresse précise, mais il commence à coûter sacrément cher au moteur de recherche américain. C’est la seconde fois que Google écope d’une amende à cause de Street View.

Les services de Google sont peut être très pratiques, mais ils flirtent parfois avec l’illégalité, involontaire de surcroît.

L'Italie condamne Google à payer un million d'euros d'amende

Le géant américain s’en est rendu compte une nouvelle fois, en se faisant condamner à payer un million d’euros d’amende à l’organisme des données italien, suite à des plaintes au sujet de son service de navigation dans l’espace, interactive, le dénommé Street View. Grâce à cette option découlant de Google Maps, vous pouvez vous balader dans les rues comme si vous y étiez, depuis votre ordinateur.

Les voitures de Google non-reconnaissables par les passants

En l’espèce, le moteur de recherche a été condamné car ses voitures, des véhicules bourrés de capteurs et d’appareils photo qui circulent dans le monde entier pour photographier l’espace, n’étaient semble-t-il pas clairement identifiables. Et du coup, impossible pour les passants, les piétons et autre automobilistes de décider d’être immortalisé par les appareils numériques des voitures, ou non.

Une seconde condamnation pour Google Street View

Ce n’est pas la première fois que Google écope d’une amende à cause de Street View. En 2013, le géant américain avait dû payer 145 000 euros en Allemagne pour avoir involontairement intercepté des emails, noms d’utilisateurs et mots de passe en prenant des photos pour Street View.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «Google : un million d’euros d’amende en Italie à cause de Street View»

Laisser un commentaire

* Champs requis