Préparez-vous : mardi 26 janvier 2016 ce sera grève, grève et encore grève

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 25 janvier 2016 à 13h37
Greve France 26 Janvier Taxis Avions Syndicats Education Nationale
20%Environ 20% des vols devraient être supprimés en France à cause de la grève de mardi 26 janvier 2016.

Si le retour au bureau ce lundi 25 janvier 2016 semble tout à fait normal, mardi 26 janvier 2016 ce sera toute une autre histoire. La France va être frappée par une série de grève sur tout le territoire et concernant plusieurs corps de métiers. De quoi compliquer la vie de tous les Français dans ce qui est le premier gros mouvement de grèves de 2016... 25 jours après le début de l'année.

L'Education Nationale en rogne...

Les réformes du Collège, les annonces du gouvernement et les autres décisions politiques et économiques concernant le personnel de l'Education Nationale ne sont pas passées auprès des concernés. Ils vont donc, à l'appel de nombreux syndicats dont la CGT, FO ou encore Sud, faire grève ce mardi 26 janvier 2016. Les élèves seront contents car il n'y aura pas cours, les parents un peu moins.

Manifestations en série et autres mobilisations de masse sont prévues. Les concernés réclament une hausse des salaires car, depuis 2010, selon les calculs des syndicats, leur pouvoir d'achat s'est érodé de 8%.

... et les transports à l'arrêt

Si par pur hasard votre enfant pourra aller en cours car son lycée ou son collège ne sont pas fermés, il va falloir l'y accompagner... et ça va être compliqué. Les Taxis sont de nouveau de sortie pour manifester contre les VTC et la perte de leurs clients et leurs revenus. Leur demande est aussi simple qu'impossible à réaliser : l'indemnisation des taxis et l'interdiction pure et simple des VTC.

Quand les taxis font grève, on sait à quoi s'attendre bouchons, blocages, barrages filtrants et ainsi de suite.

Mais les grèves ça ne se passe pas que sur les routes : les transports aériens aussi vont être frappés par la grève. "Des perturbations sont attendues sur l'ensemble du territoire" prévient la Direction Générale de l'Aviation Civile qui a prévu 20% de vols en moins.

Les grévistes se mobilisent contre la réduction des effectifs chez les contrôleurs aériens mais également contre la suppression de leur régime spécial très avantageux.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis