L’inconscient Bruno le Maire déclare une guerre totale à la Russie, ou le Padawan Le Maire contre l’empereur PalPoutine

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Charles Sannat Publié le 2 mars 2022 à 7h48
Guerre Daesh Turquie Russie Diplomatie Conflit Escalade Violence Guerre
43%43% des importations européennes de gaz proviennent de Russie.

Dans ce monde hystérique d’abrutis qui réagissent à l’émoticône et à l’émotion comme si la guerre c’était The Voice !

Tu veux que ce soit le beau Zélinski qui gagne tape 1.

Tu veux voter pour l’empereur Palpoutine tape 2.

Tu veux voir le Biden dans sa dernière version de Walking-dead tape 3.

Tu veux aller encore plus loin dans le réchauffement climatique et faire monter la température terrestre de quelques millions de degrés pour emmerder la Greta et ses couettes ? Tape 4 pour avoir une guerre thermonucléaire.

Sinon, pour savoir comment tirer un char russe pour aller boire un verre de Vodka (russe) en boîte (mais avec masque) et parce que la guerre c’est fun et qu’il faut bien se marrer, tu peux suivre les conseils d’une bombe ukrainienne,… enfin une bombe, vous voyez ce que je veux dire hein…

Peut-être que vous me trouvez un tantinet énervé.

Et bien vous avez tort.

Je ne suis pas énervé.

Je suis hors de moi devant autant de conneries.

Si l’Empereur du mal Palpoutine (référence au méchant de la guerre des étoiles) veut atomiser le monde entier peut-être nous rendra-t-il service….

Je crois que ce qui m’a le plus agacé c’est la dernière sortie de le Maire.

Bruno, tu es bien gentil, mais fermes-là !

Comme vous savez je l’aime bien Bruno (vous n’avez pas le droit de dire l’inverse). D’ailleurs j’aime beaucoup aussi notre maréchal président, chef de guerre devant l’éternel, éternel que nous allons tous rejoindre beaucoup plus vite que prévu si nous les laissons continuer leurs âneries bellicistes.

Donc je l’aime bien Bruno, mais s’il pouvait avoir la gentillesse de ne pas faire mourir toute ma famille et mon pays dans un holocauste thermonucléaire, ce ne serait pas pour me déplaire totalement voyez-vous.

“Les sanctions infligées à la Russie sont d’une efficacité redoutable. Nous livrons une guerre économique et financière totale à la Russie. Nous allons provoquer l’effondrement de l’économie russe.”

Hahahahaha, mon Bruno, tu es charmant, vraiment, tu es exquis, mais tais-toi et vite, parce que moi, si je suis russe, je prends très mal ta déclaration.

D’ailleurs c’est évidemment ce qu’il s’est passé !

Voilà mon Bruno, quand Dimitry parle c’est un peu la voix de son Maître l’empereur PalPoutine, et lui, il a l’étoile noire, et toi tu n’as pas même pas ni ioda ni Luc Skywalker et même pas de Jeidi ! Ils sont sympas les Russes. Avant de vous raser de près, ils vous préviennent.

Du coup Bruno, qui sait qu’il a… quoi, au mieux, 50 Rafales en état de voler et environ 200 chars en faisant les fonds de tiroirs (et encore ramenant ceux qui sont au Mali, mais il faudrait les gros porteurs ukrainiens qui viennent d’être dézingué par les troupes de l’empereur du mal Palpoutine), s’est dit que finalement il valait peut-être mieux la fermer.

La seule bonne déclaration de la journée.

Sun Tzu l’art de la guerre !

Comme je suis sympa, je vais donner un petit conseil gratuit, c’est cadeau, à notre ami Bruno. C’est ma tournée, de Vodka.

Sun Tzu, c’est pas vraiment une nouveauté de la rentrée littéraire de l’année, puisque ce bouquin date du 5ème siècle avant JC, en gros 2 500 ans, et c’est considéré comme le premier traité de stratégie militaire.

Bref, mon Bruno, le Sun Tzu, il dit qu’il ne faut pas acculer ton ennemi. Jamais.

“Il faut lui laisser une porte de sortie, sinon il se bat avec la « rage du désespoir » et risque d’infliger des pertes sévères, surtout s’il se sait perdu”.

Quand tu dis mon Bruno que “nous livrons une guerre économique et financière totale à la Russie. Nous allons provoquer l’effondrement de l’économie russe”, d’abord tu ne m’as pas demandé mon avis ni ce que j’en pensais de mourir pour Kiev. Mais passons.

Disons surtout que tu es en train d’acculer la Russie et de toi à moi, c’est une très mauvaise idée.

Alors quel est l’objectif ?

Alors les vedettes du gouvernement, c’est quoi votre plan ?

C’est quoi votre objectif ?

C’est négocier avec Palpoutine ?

C’est permettre à l’Ukraine de retrouver la paix ?

C’est sauver les civils ?

Parce que si c’est cela l’objectif, en “provoquant l’effondrement de l’économie russe” avec une “guerre économique totale”, ce n’est pas le meilleur moyen pour arriver à faire baisser les tensions.

Tout ce qui est fait aujourd’hui conduit inéluctablement à la poursuite de la montée des tensions.

Il est temps de sortir de l’hystérie et de reprendre les grands principes de la géopolitique mondiale.

On négocie, on fait des compromis même imparfaits et on applique la “realpolitik”.

C’est la guerre, et il va y avoir des rétorsions russes.

Préparez vos PEBC, faites le plein des voitures, et celui de la cuve à fioul. Sortez un peu de cash de la banque au cas où, je ne sais pas moi que les Russes couperaient Internet, car franchement, à leur place se serait le sens de ma riposte. Nous avons besoin d’internet. Internet passe beaucoup par les câbles sous-marins.

Comme vous pourrez le lire et le vérifier sur cet article qui date de 2015 et c’est de BFM une source non-complotiste ni pro-russe, cela fait des années, que les Russes repèrent nos câbles sous-marins.

Non PalPoutine n’est pas fou.

Il est peut-être très méchant, mais après tout, le million de morts en Irak a le même sentiment à l’égard des Américains. En Libye, en Syrie, en Afghanistan, au Yemen, c’est pareil. La réalité est toujours beaucoup plus nuancée.

Donc PalPoutine avant de raser la planète avec son étoile noire et ses bombes atomiques, parce qu’il utilise le logiciel de la réponse graduée issu de la guerre froide, prendra des contre-mesures asymétriques et très embêtantes pour nous.

Mes poules de cristal en sont arrivées à la conclusion qu’il nous coupera Internet et les communications intercontinentales pour nous faire réfléchir une peu. Pas tout de suite, mais quand les avions livrés par Ursula au nom de je ne sais quel mandat, à l’Ukraine commenceront à canarder les troupes russes, ce sera une autre étape de la guerre, une guerre dans la laquelle les vedettes de Bruxelles nous mènent comme des agneaux à l’abattoir.

Elon Musk dira que ce n’est pas grave car il a déployé ses constellations de satellites.

Puis Palpoutine dézinguera les satellites à l’étape suivante si nécessaire et les enchères continueront à monter.

La guerre va changer vos vies.

Cette guerre va changer nos vies de manière aussi importante que le Covid a pu le faire.

Ce sera encore plus désagréable.

Ne vous y trompez pas.

Il n’y a pas de petite guerre en Europe.

Il n’y a pas de petite guerre avec la Russie.

Napoléon en savait quelque chose. Macronléon et Bruno-le-couillon semblent avoir oublié la prudence élémentaire.

Nous avons réveillé l’Ours russe, comme les Japonais avaient réveillé le géant américain en 1941.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011.Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Laisser un commentaire

* Champs requis