Carburants : le diesel à 1,7 euro, la hausse se poursuit

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 15 février 2022 à 8h53
Carburant Prix Marge Distributeurs 2
95 DOLLARSLe baril de pétrole s'échange, le 15 février 2022, à plus de 95 dollars.

Sur fond de tensions en Ukraine, pénuries massives dans le monde, relance économique, pandémie de Covid-19 et production de pétrole basse, les prix du brut en Bourse continuent d’augmenter : plus de 95,5 dollars le baril de Brent, plus de 94,5 dollars le baril de WTI. Le prix au litre des carburants suit, en toute logique, la même tendance.

Le litre de diesel atteint 1,700 euro en France

Emblématique de la hausse des prix du carburant car il est toujours le carburant le moins cher de France (hors GPL et bioéthanol E85), le prix du diesel a de nouveau franchi un seuil symbolique. Selon les données du ministère de la Transition écologique, au cours de la semaine du 14 février 2022, il faut compter en moyenne 1,700 euro le litre pour du diesel, une hausse de 2 centimes d’euro. Un niveau de prix rarement atteint, et un seuil psychologique pour les automobilistes dont le budget est de plus en plus serré.

Une hausse de 2 centimes d’euro est également à souligner pour le carburant le moins cher, l’essence SP95-E10 qui frôle les 1,75 à 1,749 euro le litre en moyenne en France. Quant à l’essence SP98, le carburant le plus cher de France, il atteint un prix de 1,837 euro le litre en moyenne.

Le pétrole va-t-il atteindre les 100 dollars le baril ?

La hausse des prix des carburants se cumule avec celle de l’énergie en général, malgré le bouclier tarifaire mis en place par le gouvernement pour limiter la hausse des factures des ménages. Mais si au niveau du gaz et de l’électricité, les niveaux élevés ne devraient pas se prolonger au cours de l’année 2022 et commencer à baisser au deuxième semestre, selon les spécialistes, ce ne sera pas le cas pour le pétrole.

Les tensions en Ukraine, notamment, mais aussi la politique de production basse de l’Opep continuent de faire grimper le prix du brut en Bourse : +15% depuis le début de l’année 2022. La tendance haussière pourrait rapidement conduire le prix du baril à dépasser un seuil psychologique important : celui des 100 dollars.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Carburants : le diesel à 1,7 euro, la hausse se poursuit»

Laisser un commentaire

* Champs requis