Emploi : les entreprises ont à nouveau recruté plus de CDD et moins de CDI en 2013

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Modifié le 17 janvier 2014 à 3h29

Un jour, Jean-Marc Ayrault, alors député, avait brandi dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale, un panneau : « Ci gît le CDI ». Malheureusement, il na rien pu faire visiblement pour enrayer son déclin, une fois à Matignon !

Les nouvelles embauches en CDI se font rare

Plus de 8 personnes sur dix qui ont trouvé un job l'an dernier ont été recrutées en CDD. Non seulement cela fait beaucoup en soi, mais c'est encore plus que l'année précédente. Selon les chiffres publiés par la Dares, qui dépend du ministère du Travail, la part des salariés embauchés en CDD (contrat à durée déterminée) s'est élevée à 81,2%, soit +3 points en un an.

Et logiquement, la part des salariés recrutés en CDI (contrat à durée indéterminée) a donc baissé (alors qu'elle avait déjà baissé de 10% entre 2011 et 2012...).

Cadre expérimenté, cinquantenaire, cherche CDD

Services, construction, industrie, tous les secteurs sont concernés, à des degrés divers. Les seules exceptions sont les entreprises de 50 salariés ou plus du secteur de la construction, où les recrutements en CDD sont minoritaires (39,8%).

Tous les âges sont également concernés, alors qu'on pouvait imaginer que les CDD étaient conçus, hors travail saisonnier, essentiellement pour les jeunes entrant dans la vie active, afin que le patron puisse les tester avant, s'il en est satisfait, de les embaucher définitivement. Erreur ! 84,6% des plus de 50 ans ont été recrutés en CDD en 2013, contre « seulement » 82,6% des moins de 30 ans.

Enfin, employés, ouvriers, qualifiés ou non, cadres, partout, les CDD sont majoritaires et en hausse. Une véritable précarisation du travail, inquiétante...

N'en déplaise à Michel Sapin, ministre du Travail, qui voulait « faire en sorte que le CDI redevienne la forme normale d'embauche ».

Le pacte de compétitivité lancé en novembre 2012 est censé assouplir le marché du travail, et flexibiliser le CDI pour faciliter les licenciements et donc à terme les embauches.

En France, 25,8 millions de personnes ont un emploi. Parmi elles, 22,8 millions sont salariés. Parmi eux, 76 % sont employés à durée indéterminée (dans le secteur privé ou public).

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Laisser un commentaire

* Champs requis