Hausse des tarifs Microsoft Office 365, l’occasion reste une alternative

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Partenaire Modifié le 14 décembre 2021 à 10h24
Logiciel Occasion Solution Efficace Moins Chere

Microsoft office 365 est une suite collaborative très utilisée dans les milieux professionnels. D’ici peu, il connaîtra une augmentation de tarif allant de 8 à 25%. C’est une nouvelle qui ahurit plus d’un. Mais le plus important, c’est de commencer dès maintenant par chercher une alternative pour pallier cette hausse de prix du logiciel. La solution adéquate pourrait être l’acquisition d’un logiciel d’occasion. De quoi s’agit-il et qu’est-ce qui en fait l’alternative la plus abordable ? Cet article vous fait le point.

Logiciel d’occasion : en quoi est-ce une solution face à la hausse des prix d’Office 365 ?

Microsoft augmentera bientôt les tarifs de son pack office 365. Cela pourrait paraître fantaisiste en ces moments de crise. Mais la réalité est que chaque entreprise définit la politique des prix qui pourrait lui permettre d’atteindre ses objectifs commerciaux. De plus, ce n’est pas une fin en soi. Vous pouvez toutefois, décider d’opter pour un logiciel d’occasion. L’achat de logiciels d’occasions pour votre entreprise vous permettra de bénéficier de nombreux avantages.

Des économies à profusion

Un logiciel "seconde main" ou "d’occasion" est un logiciel mis en vente après avoir fait l’objet d’une première utilisation. En ce sens, sa licence toujours valide, sera cédée à un nouvel utilisateur qui pourra en profiter pleinement. C’est une formule très intéressante, moins chère, qui pourrait vous faire faire plus de 60% d’économie directe.

Une solution légale et sûre

Sur le plan juridique, l’achat d’un logiciel de seconde main ne comporte pas de risque. Si vous achetez un logiciel d’occasion au sein de l’Union européenne, il est protégé par le principe de l’épuisement des droits. Selon ce principe, une fois que le vendeur ou le concepteur du logiciel a été payé pour avoir livré une copie à l’acheteur, il perd le droit du contrôle de sa distribution. Ainsi, que vous achetiez le logiciel en ligne ou sur un support physique, votre acquisition est pleinement sécurisée.

Une diversification et une rationalisation de votre parc informatique

En choisissant de recourir à un logiciel deuxième main pour pallier la cherté d’Office 365, vous pourrez avoir une panoplie de propositions de logiciel d’occasion ayant les mêmes fonctions et peut-être plus. Cela vous permettra ainsi, de faire le choix d’un ou plusieurs programmes informatiques qui pourront vous être utiles dans l’exercice de vos activités.

Quelques conseils pour l’achat d’un logiciel d’occasion sans problème ?

Pour l’achat de votre logiciel, il y a en amont, des informations et démarches importantes dont vous devez avoir connaissance pour faire un choix qui convient à votre structure et profiter pleinement des avantages qu’il présente.

Trouvez le bon fournisseur

La mise en vente de logiciel d’occasion n’est pas l’apanage de tout le monde. C’est une activité qui requiert une expertise de haut niveau. Pour cette raison, il est crucial que vous ne passiez pas à côté de cette étape. Vous devez rechercher certaines qualités chez votre vendeur de logiciel deuxième main. Cela passe par une bonne analyse du marché, en fonction de vos besoins. Votre fournisseur doit pour cela :

• être un spécialiste avéré en matière de fourniture de logiciels d’occasions, une référence que des entreprises de grande renommée conseillent,

• être à l’écoute de sa clientèle avant, pendant et après l’opération de vente du logiciel d’occasion dans une démarche d’écoute et de suivi permanents,

• proposer à votre structure, les logiciels appropriés avec des licences valides pouvant vous permettre de faire des économies considérables….

Testez les logiciels

Il est toujours bon de faire des tests avant d’acquérir un logiciel deuxième main. Cela vous permettra entre autres de vous assurer de la validité du logiciel et de son adéquation avec votre projet. Vous pourrez également, au travers de cette action, vous assurer de la véracité et du sérieux de l’entreprise fournisseur. De ce fait, au-delà du fait que vous acquérez un logiciel d’occasion, votre relation sera basée sur une confiance mutuelle.

Les choses à éviter

La vente de logiciels ayant déjà fait l’objet d’une première utilisation est encadrée. Ainsi, vous devez vous assurer que :

• la licence du logiciel deuxième main n’ait pas été achetée pour une durée limitée,

• le vendeur ait procédé à la désinstallation, au sein de sa structure, du logiciel d’occasion en question, avant sa mise en vente.

Aucun commentaire à «Hausse des tarifs Microsoft Office 365, l’occasion reste une alternative»

Laisser un commentaire

* Champs requis