Immobilier : un bon collège à proximité et les prix explosent

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 4 juillet 2017 à 7h02
Prix Immobilier Lycee College Achat Argent Budget
27%A Toulouse le prix de l'immobilier peut augmenter de 27 % en fonction du collège qui est à proximité.

Les paramètres qui sont prix en compte dans le prix d’un bien immobilier sont nombreux et, parfois, étonnants. Certes, il y a la qualité du bâtiment, la taille de l’appartement, l’état général du bien, la localisation au niveau de la ville, le quartier… mais la proximité d’un bon collège semble coûter cher selon une étude publiée fin juin par MeilleursAgents.

Le taux de réussite au Brevet : un atout pour la vente

Le site s’est amusé à étudier les prix de l’immobilier en fonction des résultats des élèves dans les meilleurs collèges de France. Ces derniers sont publics et il est donc facile d’obtenir le taux de réussite au Brevet des Collèges établi chaque année par le magazine L’Etudiant. Paris et 8 villes de province ont été analysées.

La proximité d’un bon collège semble jouer en faveur du vendeur tandis que l’acheteur devra y mettre le prix : il faut payer entre 7 % et 27 % plus cher lorsqu’un bien est situé à moins de 300 mètres d’un des meilleurs collèges de France. Cette proximité garantit, en outre, une place dans ce même collège puisqu’il ne s’agit que d’établissements publics.

Ce n’est pas à Paris que la hausse est la plus conséquente

Alors que dans l’immobilier Paris a tendance à battre tous les records, en ce qui concerne l’augmentation d’un bien par rapport à sa proximité avec l’un des collèges faisant partie des 25 % ayant obtenu les meilleurs scores c’est Toulouse qui remporte la palme : +27 %.

Paris n’arrive qu’en 3ème position avec +17 % derrière Montpellier (+22%). Bordeaux, Lille et Lyon ferment le classement avec, respectivement, des hausses de prix en moyenne de 7 %,8 % et 9 %.

Mais l’étude offre tout de même une palme à Paris : un bien à proximité du lycée très prisé Victor Duruy (7ème arrondissement) coûte, en moyenne, 13 156 euros le mètre carré. C’est 51 % de plus que le prix moyen de la Capitale.

Une bonne information pour ceux qui n’ont pas d’enfants

Si l’étude montre que les parents qui veulent le mieux pour leurs enfants devront sortir le portefeuille, elle permet aussi à celles et ceux qui n’ont pas de petits bouts-de-choux de prévoir le coup. Inutile d’acheter à proximité des meilleurs établissements de France si vous n’en avez pas le besoin : vous paierez plus cher pour un service que vous n’utiliserez pas.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio