Indemnité inflation : tentative de phishing au dépens de la Caf en cours

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 7 février 2022 à 11h14
Piratage Hacker Gmail Phishing Attaque Image Pdf
100 EUROSL'indemnité inflation est d'un montant de 100 euros.

Mauvaise nouvelle pour les Français : l’indemnité inflation est au centre d’une nouvelle campagne de phishing visant à voler les données personnelles. Les pirates espèrent ainsi capter certaines données en profitant de cette mesure gouvernementale… mais aussi en faisant miroiter des sommes bien plus élevées.

La Caf alerte : une campagne de phishing est en cours

Sur Twitter, vendredi 4 février 2022, la Caisse d’allocations familiales (Caf) alerte ses bénéficiaires mais aussi l’ensemble des Français : une campagne de phishing est en cours, et elle reprend les codes graphiques des mails de la Caf. Les pirates ciblent ainsi les bénéficiaires de l’indemnité inflation, et tout particulièrement les retraités qui la reçoivent en ce début de mois de février 2022 et qui la verront être versée par la Caf (comme pour les bénéficiaires des minimas sociaux).

Pour espérer faire tomber dans le panneau les Français, les pirates ont toutefois commis une erreur qui va mettre la puce à l’oreille de nombreuses potentielles victimes : le montant de la prime inflation annoncé n’est pas du tout le bon.

Sur le mail, les pirates annoncent une prime inflation de 387 euros, alors que celle-ci, forfaitaire, n’est que de 100 euros. Lorsque tous les bénéficiaires l’auront reçue, ce seront 3,8 milliards d’euros qui auront ainsi été distribués par le gouvernement pour aider à faire face à la hausse des prix.

Que faire si on a été piégé ?

Naturellement, lorsqu’on reçoit ce type de mail, le mieux est de ne pas cliquer sur les liens fournis ou encore de remplir les formulaires présentés. Néanmoins, ces campagnes de phishing font régulièrement des victimes par dizaines voire milliers.

Si vous avez rempli le formulaire, il faut contacter les divers services concernés : la banque en cas de coordonnées bancaires, la Caf et autres services administratifs si besoin, mais aussi les autorités si vous avez donné, par exemple, des copies de carte d’identité.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis