Écoutons la voix des indépendants

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Hind Elidrissi Modifié le 6 mai 2021 à 5h58
France Travailleurs Independants Secteur Travail
10%Les indépendants représentent près de 10% de la population active française.

Le statut actuel des indépendants a été pensé avant l’avènement du freelancing, de l’auto-entrepreneuriat et des plateformes numériques. Il doit être repensé en écoutant la voix des 3 millions d’indépendants d’aujourd’hui.

Nous sommes plus de 3 millions d’indépendants. Parmi nous, il y a des entrepreneurs, des fleuristes, des restaurateurs et des chefs à domicile, des chauffeurs de taxis et de VTC, des boulangers, des psychologues, des freelances du numérique, des artistes et créateurs, des avocats, des médecins, des ergothérapeutes, des infirmiers libéraux, des YouTubeurs, et tant d’autres. En somme, nous sommes tous ceux qui travaillent "à leur compte”.

Notre nombre grandit chaque année.

Plus de 800 000 nouveaux indépendants se sont lancés rien qu’en 2020, malgré la crise.(1) Nous représentons désormais 10% de la population active française et ce chiffre va augmenter. A titre d’exemple, 50% des cadres en entreprises aspirent à devenir indépendants(2).

Nous sommes de plus en plus nombreux, mais notre statut et nos droits ne sont plus alignés avec nos besoins.

La réalité des indépendants n’est pas suffisamment prise en compte dans les politiques publiques. La crise l’a puissamment confirmé. Entre juillet et octobre, une majorité d’indépendants a été dangereusement exclue des aides gouvernementales liées à la crise. Ce sont les organisations professionnelles telles que Indépendants.co, le SDI (Syndicat des Indépendants) ou la FNAE (Fédération Nationale des Autoentrepreneurs) et leur appui par les médias, qui ont appelé à la nécessaire réouverture du fonds de solidarité à tous les indépendants à partir d’octobre 2020.

Un plan de relance pour les indépendants doit émerger.

Si les salariés en chômage partiel savent de quoi leurs prochains mois seront faits, ce n’est pas encore le cas des indépendants. Alors que des mesures sanitaires de plus en plus strictes sont mises en oeuvre par le gouvernement, les indépendants souffrent toujours d’un manque de visibilité sur les mois à venir.

Combien de temps le fonds de solidarité sera-t-il encore versé ? Comment son arrêt progressif sera-t-il orchestré ? Quel accompagnement pour ceux qui souhaitent se reconvertir ? Les cotisations sociales non prélevées ces derniers mois feront-elles l’objet d’une exonération ? Les créateurs d’entreprise n’ayant touché aucune aide seront-ils enfin aidés ?

Ces sujets doivent faire l’objet d’une large concertation avec les organisations professionnelles qui sont au plus près des besoins des indépendants.

Le statut des indépendants doit changer.

La crise reflète un besoin d’évolution plus profond. La protection sociale des indépendants a certes beaucoup évolué depuis sa première conception dans les années 1950, mais elle n’est plus adaptée. Assurance-chômage, maladie, maternité, retraite formation, accès aux logements et aux emprunts : un New Deal doit être imaginé mais il ne peut être pensé sans les indépendants. En témoigne les premières tentatives incongrues d’amélioration de la situation des indépendants. Ainsi, seuls 911 indépendants ont pu en bénéficier en 2020 de la nouvelle assurance-chômage pensée pour les indépendants.

Il est temps d’écouter les voix des 3 millions d’indépendants.

La situation des indépendants est hétérogène, mais cela ne doit plus être une excuse pour l’ignorer, au contraire. Alain Griset, ministre des TPE PME, ancien président de l’U2P, propose actuellement des mesures pour les indépendants. Nous saluons cette prise de conscience que le statut des indépendants doit évoluer, mais nous voulons rappeler l’importance de donner la parole aux indépendants dans cette démarche.

Indépendants.co a ouvert la plateforme 3millionsdindependants.com de consultations nationales des indépendants. Le Syndicat des Indépendants a formulé un ensemble de propositions cohérentes auprès du ministère des TPE/PME. Toutes les organisations représentantes des indépendants travaillent de concert et sur le terrain pour faire émerger la voix des indépendants. Elles doivent être entendues.

Notre besoin commun historique perdure : nous épanouir dans nosmétiers et protéger l’indépendance de nos quotidiens. Préservons cet héritage, faisons évoluer le reste.

(1)Source : selon le rapport de l’INSEE (2020), 848 200 nouvelles entreprises ont été créées en 2020, ce qui bat encore le record de l’année précédente. En moyenne chaque année, 98% des entreprises correspondent à des indépendants (TPE, auto-entreprises) et 2% deviennent des PME ou de grandes entreprises (où les dirigeants deviennent alors non-indépendants).

(2)Source : selon un sondage IFOP (février 2019) repris car Cadre Dirigeant Magazine https://www.cadre-dirigeant-magazine.com/entreprendre/50-des-ca dres-veulent-demissionner-pour-devenir-freelance/

Signataires :

Les organisations professionnelles :
Indépendants.co
La FNAE Fédération Nationale des auto-entrepreneurs
L’ADIE Association pour le droit à l'initiative économique
Le SDI Syndicat des Indépendants
La CNDI Coordination nationale des indépendants
La Fédération des Forains de France
L’Association des Freelances de l'Evénementiel
Le Syndicat des Professionnels de Shiatsu
L’UPSE l'Union des Professionnels Solidaires de l'Événementiel
La Fédération Nationale des Marchés de France
L’APRES Attaché.e.s de Presse Réseau Entraide Syndicat
Le Syndicat National de la Communication et de l'Événementiel
L’Association Intérêts des Professions Libérales de Santé

Les personnalités :
Aaron Elliot Ross - Consultant tech en community organizing
Alexandre Dana - Entrepreneur
Antonin Léonard - Co-fondateur de Stroïka et du collectif Ouishare
Antoine Van Den Broek - Consultant en stratégie éditoriale
Aurélie Foulon - Consultante en stratégie de marque
Aurélie Hampel - Consultante en communication
Benjamin Perrin - Concepteur-rédacteur
Catherine Barba - Entrepreneure
Chloé Schemoul - Entrepreneure
Claire Bonenfant - Présidente de SThree

Clara Delétraz - Entrepreneure
Denis Maillard - Auteur et consultant en relations sociales
Géraldine Clatot - Attachée de presse
Gwenole Jaffredou - Motion designer
Hind Elidrissi - Entrepreneure
Jonathan Cohen - Fondateur d’Acasi
Laetitia Vitaud - Auteure et conférencière sur le futur du travail
Louise Racine - Co-fondatrice du collectif Lookoom
Louis Rouffineau - Développeur informatique
Mathilde Ramadier - Auteure, scénariste de BD, conférencière
Morgane Chevalier - Designer et entrepreneur
Nicolas Bergé - Co-fondateur de la communauté Les Satellites
Noémie Aubron - Cheffe de projet innovation
Pauline Rochart - Consultante RH et facilitatrice en intelligence collective
Pauline Trequesser - Fondatrice du Collectif Cosme
Romain Paillard - Entrepreneur
Samuel Chabré - Consultant en intelligence collective
Samuel Durand - Consultant et auteur sur l'économie du freelancing
Sébastien Ortega - Co-fondateur du collectif Metastrat
Sophie Rocher - UX designer et présidente du collectif Happy Dev
Vincent Laurent - Consultant en communication digitale
Virginie Manchado - Auteure, conceptrice-rédactrice et cheffe de projet
Yaël Benayoun - Consultante en sociologie et fondatrice de l'association le Mouton Numérique
Yeza Lucas - Coach pour entrepreneurs

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Fondatrice du syndicat indépendants.co