Le gouvernement veut interdire les paiements en liquide de plus de 1 000 euros

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Tugdual de Dieuleveult Modifié le 11 février 2013 à 18h56

C'est un coup de masse qui risque de faire des dommages chez les amoureux du papier monnaie. En effet, lors d'une réunion ce lundi à Matignon, le Comité national de lutte contre la fraude (CNLF) a souhaité renforcer la lutte contre la fraude. Comment s'y prendre ? La question ne s'est sans doute pas posée très longtemps. Il aura fallu un regard vers nos voisins plus au sud de l'Europe (Espagne et Italie) pour la trouver.

Le CNLF envisage en effet d'abaisser le montant des paiements en liquide de 3 000 à 1 000 euros seulement pour les résident français et de 15 000 euros à 10 000 pour les non résidents. Selon le Figaro, Un décret doit être pris, à l'issue d'une concertation, "d'ici la fin de l'année".

Si cette mesure devait être prise, terminée la TV plasma payé en liquide, finie aussi la note d'hôtel des vacances d'hiver payée avec les étrennes de la famille... Quant aux doubles comptabilités dans les activités manipulant du liquide à longueur de journée, elles seront encore un peu plus compliquées à gérer. Bref voilà une mesure qui pourrait en gêner plus d'un.

Mais là ne s'est pas arrêté la CNLF qui envisage aussi un fichier des contrats d'assurance-vie, qui "sera un instrument essentiel en termes de lutte contre le blanchiment notamment". Autre pistes à l'étude pour lutter contre la fraude : "le déploiement dans toutes les pharmacies de la liste d'opposition des cartes Vitales, quotidiennement actualisée, pour prendre en compte les cartes perdues ou volées". Seront également approfondies la lutte contre la fraude fiscale (fraude à la TVA sur les ventes de véhicule d'occasion, la lutte contre les fraudes patrimoniales les plus graves de type "avoirs non déclarés à l'étranger") ou la lutte contre le travail illégal.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.

Aucun commentaire à «Le gouvernement veut interdire les paiements en liquide de plus de 1 000 euros»

Laisser un commentaire

* Champs requis