Mailly : « Pas d’état de grâce pour Hollande »

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Tugdual de Dieuleveult Modifié le 11 mai 2012 à 5h18

Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de Force Ouvrière (FO) qui se défend d'avoir donné des consignes de vote, a expliqué dans un entretien accordé au Parisien "qu'il n'y avait pas d'état de grâce" pour François Hollande "à cause du contexte général de crise. Il y a à la fois les attentes des salariés et des enjeux au niveau européen". Il a aussi affirmé : "si l'on reste dans une logique de réduction des dépenses, ça risque de se tendre socialement. La fonction publique est à bout". Près à reprendre le chemin difficile de la négociation avec le patronnat et les politiques, Jean-Claude Mailly a surtout rappelé qu'"un des premiers accrochages avec le gouvernement" pourrait porter sur la question des retraites, tout en soulignant : "FO n'a rien coproduit avec Sarkozy, ce sera pareil avec Hollande".

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.

Laisser un commentaire

* Champs requis