L’inventeur de la kalachnikov meurt sans un rond

Par Olivier Sancerre Modifié le 23 décembre 2013 à 18h37

Mikhaïl Kalachnikov, inventeur du fusil d'assaut AK-47, plus communément connu sous le nom de son créateur, est mort ce lundi à 94 ans… sans avoir touché un rouble des ventes de son arme.

Une arme solide pour les petits budgets

La kalach' a été inventée en 1947, alors que le jeune Mikhaïl Kalachnikov était hospitalisé suite à une blessure reçue durant la seconde guerre mondiale. L'AK-47 était né et a rapidement rencontré le succès grâce à sa légèreté, sa robustesse, sa très grande fiabilité et son coût modique. De fait, l'arme a été adoptée par de nombreuses armées aux budgets serrés, faisant ainsi la fortune de l'usine d'Ijmach, qui reste un des principaux producteurs d'armes en Russie.

De nombreux modèles ont été produits (dont le tout récent AK-12 sorti début 2012), et tout au long de son histoire, la kalachnikov s'est écoulée entre 70 à 110 millions d'unités, sans compter les licences de production accordées aux pays « amis ». Mais malgré cet immense succès, Mikhaïl Kalachnikov n'a jamais rien touché, se contentant d'innombrables décorations.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis