Jaguar sera une marque 100 % électrique dès 2025

Par Olivier Sancerre Modifié le 16 février 2021 à 10h19
Jaguar Land Rover 100 Electrique 1
60%D'ici 2030, 60% des ventes de Jaguar Land Rover proviendront des véhicules électriques.

Pour rebondir après une année 2020 terrible pour les ventes et l'activité en général, les constructeurs automobiles misent sur l'électrique. C'est le cas de Jaguar Land Rover, qui a dévoilé ses ambitions.

Jaguar, la mythique marque de voitures de luxe, va devenir un constructeur 100% électrique dès 2025. Thierry Bolloré, ancien numéro 2 de Renault et désormais directeur général de Jaguar Land Rover (JLR), a dévoilé les grandes lignes du plan stratégique du constructeur automobile qui mise plus que jamais sur l'électrique pour rebondir. Le groupe, propriété de l'indien Tata Motors, a beaucoup souffert ces dernières années et il cherche à retrouver la rentabilité. Le dirigeant n'a pas annoncé le premier nouveau modèle de Jaguar entièrement électrique, mais il promet un modèle au design spectaculaire équipé à l'avant-garde des dernières technologies de pointe.

Changement de pied pour Jaguar

JLR a annoncé que la future XJ — un véhicule pourtant tout-électrique — est annulée. Mais Jaguar pourrait réutiliser le nom de la berline ainsi que des technologies. Du côté de la marque un peu plus grand public Land Rover, le groupe aura du pain sur la planche également avec six véhicules 100% électriques d'ici cinq ans. Avec une première étape dès 2024 avec un premier modèle. À l'horizon 2030, JLR vise 60% de ventes réalisées par des véhicules électriques. Puis, en 2039, l'entreprise a l'intention de devenir entièrement carbo-neutre.

Deux plateformes pour l'avenir

Pour y parvenir, il faut adapter les lignes de production : deux plateformes ont été mises en place pour Land Rover, une assurera la transition entre les moteurs thermiques et les moteurs électriques, la seconde uniquement pour l'électrique. Les futures Jaguar seront produites avec l'aide de cette deuxième architecture. Par ailleurs, le constructeur investit dans la technologie des piles à combustibles. Des prototypes vont commencer à rouler au Royaume-Uni dans les douze prochains mois. Le Royaume-Uni qui va d'ailleurs subir une réduction des investissements de JLR, a prévenu le groupe.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis