Le Japon valide un plan de relance à 175 milliards d’euros

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 11 janvier 2013 à 7h57

Le nouveau gouvernement japonais, aux manettes depuis seulement la mi-décembre dernier, donne enfin de la voix pour lutter contre la crise économique qui le touche lui aussi.

Entré en récession à la fin de l'année dernière, le Japon va désormais bénéficier de 20 000 milliards de yens, soit 175 milliards d'euros pour doper l'économie nipponne. Concrètement cet argent devrai servir à créer plus de 600 000 postes et envisager une politique de grands travaux.

Le Premier ministre, Shinzo Abe, espère ainsi une croissance de leur produit intérieur brut (PIB) de 2 points, alors que le pays était en récession depuis ces derniers mois. 87 milliards d'euros seront particulièrement investis dans d'important travaux publics où les collectivité locales ainsi que les entreprises privées devraient être mises à contribution afin de redynamiser l'activité économique de la presqu'île. Il faut préciser que le nord-est du pays, suite au tsunami du 11 mars 2011, nécessite toujours d'importants travaux de reconstruction.

Dernière mesure qui pourrait prêter à sourire du côté de chez nous, le Japon, à l'image des Etats-Unis et de la France, envisage lui aussi de taxer les plus riches pour neutraliser la dette qui représente près de 200 % du PIB du pays.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Laisser un commentaire

* Champs requis