Jérôme Cahuzac : le parquet requiert trois ans de prison ferme

Par Olivier Sancerre Modifié le 14 septembre 2016 à 18h47
Cahuzac Fisc Argent Compte Banques 1
3,5 MILLIONSJérôme Cahuzac a dissimulé au fisc 3,5 millions d'euros.

Jérôme Cahuzac, l'ancien ministre délégué du Budget, a fait l'objet d'un réquisitoire implacable dans son procès pour fraude fiscale et blanchiment. Le parquet a requis des peines de prison ferme.

Pour le parquet, l'ex ministre a dissimulé au fisc 3,5 millions d'euros, ce qui en fait un des plus « gros fraudeurs » de France. La procureure Eliane Houlette, à la tête du parquet national financier, a demandé à la justice une peine exemplaire pour Jérôme Cahuzac : trois ans de prison ferme — une peine non aménageable —, accompagnés de cinq ans d'inéligibilité.

Une peine de prison ferme pour la femme de l'ex ministre

Pour la femme de Jérôme Cahuzac, Patricia, le parquet requiert deux ans de prison, ferme également. Elle est allée au-delà de ce qu'a fait son mari en dissimulant ses avoirs au fisc. Des peines très lourdes, que la procureure présente comme exemplaires. « C’est le procès de la trahison. De votre éducation. De votre devoir de citoyen. De votre serment de médecin. De la confiance de vos électeurs. Enfin et surtout des institutions républicaines », a-t-elle plaidé.

Que fera la justice ?

Reste à savoir si la justice va suivre les réquisitions du parquet. Habituellement, les affaires de fraude fiscale, en particulier celles issues du monde politique, se soldes par des peines avec sursis même quand les sommes sont importantes. Dans l'affaire Cahuzac, il semble toutefois que le parquet exige une peine exemplaire. La justice suivra-t-elle ?

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Jérôme Cahuzac : le parquet requiert trois ans de prison ferme»

Laisser un commentaire

* Champs requis