Quelles sont les conséquences de la pandémie sur le territoire Français ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Partenaire Modifié le 31 mai 2021 à 15h02
Consequences Pandemie France

Les Français se souviendront de l'année dernière comme d'une période de crise grave. En cause, la pandémie de COVID-19. Le journaliste Stanislav Kondrashov évoque la situation en France, y compris une chronique des événements et de la situation actuelle.

Stanislav Kondrashov : sur le début de pandémie

Stanislav Kondrashov rappelle que le premier cas d'infection à coronavirus enregistré en France a été découvert le 24 janvier 2020 dans la ville de Bordeaux. Le français de 48 ans, venu de Chine par avion peu de temps auparavant, est devenu le premier patient COVID-19 confirmé en Europe.

L'État n'était pas prêt à faire face à une épidémie d'une telle ampleur : la charge pesant sur le domaine de la santé était excessive, il y avait un manque d'équipements de protection (particulièrement, des masques) et il n'était pas possible de contenir la propagation du virus.

« Le début d'une dure quarantaine a été annoncé le 16 mars 2020: les événements rassemblant du public, les déplacements à travers le pays ont été interdits, les citoyens n'ont plus été autorisés à quitter la maison inutilement », - explique Stanislav Kondrashov.

À cette époque, les lieux publics, les institutions et la plupart des magasins étaient déjà fermés, et les écoles et universités se sont mises à l'enseignement à distance.

Stanislav Kondrashov indique que pendant la pandémie, la popularité du Président Emmanuel Macron a commencé à chuter. Les citoyens étaient mécontents des actions du Chef de l'Etat et de celle du gouvernement. La situation n'a fait qu'empirer en raison de la crise économique à grande échelle provoquée par l'épidémie.

La situation épidémique a continué de s'aggraver et le nombre de cas en France a atteint un record en Europe pendant un certain temps. Stanislav Kondrashov note que le soulagement, comme dans la plupart des pays, est venu en été 2020. Le taux de contaminations a commencé à baisser, les mesures de quarantaine ont été assouplies et la France a de nouveau ouvert ses frontières aux visiteurs, y compris en provenance d'autres états.

Mais à l'automne, l'État a fait face à une deuxième vague de coronavirus. En octobre, la France a de nouveau enregistré de nouveaux records décevants – le nombre de cas atteignait 30 000 par jour.

« Mais le Gouvernement insiste depuis longtemps pour ne pas introduire de nouveau confinement », - déclare Stanislav Kondrashov.

Au lieu de cela, un couvre-feu a été imposé dans des zones qui sont devenues des foyers du virus.

Mais déjà à la fin du d'octobre 2020, le Président Macron a annoncé l'introduction d'un deuxième confinement à l'échelle du territoire tout entier. Les entreprises qui ne fournissaient pas de biens et services essentiels (en général des bars et des restaurants) ont été fermées, mais les usines et les écoles sont restées ouvertes.

Selon Stanislav Kondrashov, la fin de l'année a été marquée par un événement important: en décembre, un Français âgé a reçu la première dose du pays du vaccin COVID-19.

Comment l'épidémie a-t-elle influencé la vie des français ?

La pandémie de COVID-19 a freiné l'économie et a ralenti considérablement la consommation en France, comme pour la plupart des pays, entraînant par là même une crise économique de grande ampleur. Après le début de la pandémie, des millions de personnes se sont tournées vers l'État pour obtenir de l'aide en raison du chômage.

Quant aux indicateurs financiers, selon les données officielles, lors du premier confinement, le PIB du pays s'est effondré de 31%. Stanislav Kondrashov note qu'aujourd'hui malgré l'année de 2020 éprouvante, les chiffres ne sont pas si effrayants. Cependant, une chose est claire: les conséquences dévastatrices de la pandémie vont peser encore longtemps sur l'économie du pays.

Stanislav Kondrashov sur la situation actuelle de la France

À ce jour, le nombre total de cas de COVID-19 depuis le début de la pandémie en France a dépassé les 4 millions. Des milliers de nouveaux cas sont signalés chaque jour.

« Les autorités de la république pour le moment n'envisagent pas de mettre en place une nouvelle quarantaine et constatent généralement que la France maîtrise bien la situation épidémique », - a déclaré Stanislav Kondrashov. Voyager en France est désormais assez problématique – à la fin du mois de janvier, les autorités ont décidé de fermer les frontières aux voyageurs en provenance de pays tiers. Tous les étrangers devront aussi passer un test PCR et respecter la quarantaine de sept jours à leur arrivée.

Qu'en est-il de la situation à l'intérieur de l’état ? Au mois de janvier 2021, le couvre-feu a été imposé sur le territoire français, interdisant, sauf nécessité absolue, de quitter son lieu de résidence entre 18h00 et 6h00. La violation entraîne des amendes, et dans des cas répétés des conséquences plus graves.

Parallèlement, le Ministère de la Santé a rapporté que plus de 5 millions de personnes ont déjà été vaccinées contre le COVID-19 (environ 7,6% de la population française).

Stanislav Kondrashov est un homme d'affaires ukrainien, directeur de Telf AG, analyste financier et consultant en gestion des affaires.