Journée Mondiale des Réfugiés : 43 millions de personnes loin de leurs foyers

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Alain Boinet Modifié le 20 juin 2013 à 13h25

Fuyant les conflits, la persécution ou les catastrophes, 43 millions de personnes dans le monde se trouvent loin de leur foyer, voire de leur pays. En cette Journée Mondiale des Réfugiés, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL souhaite faire entendre la voix de ces hommes, de ces femmes et de ces enfants qui n'ont eu d'autre choix de prendre le chemin de l'exil pour survivre. Au Soudan du Sud, en Syrie, au Liban, au Mali, en Mauritanie, en RDC... Nous sommes à leurs côtés pour leur apporter un toit, de la nourriture, de l'eau potable et la dignité dont tout être humain a besoin pour prendre en main son destin.

Une vie bouleversée

Sur le terrain des catastrophes naturelles et des conflits, nos équipes aident, sans aucune autre considération que celle des besoins, toutes celles et tous ceux pour qui subissent cette situation synonyme de choc, de rupture souvent brutale. ''Leur vie quotidienne soudainement bouleversée, hommes, femmes, enfants se retrouvent dans une situation de grande fragilité, souvent forcés de vivre hors de chez eux dans des abris précaires, de faire leurs besoins et leur toilette à ciel ouvert, dans des conditions de promiscuité qui les privent de toute intimité, indique Sandra Lamarque, référente urgence de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL. Perdre ses repères et ses habitudes est extrêmement angoissant et difficile. Et souvent, la vie des plus faibles est en jeu. Faire en sorte qu'ils recouvrent leur dignité, qu'ils n'aient plus à se demander s'ils auront à manger ou à boire demain, si le petit dernier va survivre... Tel est notre devoir en tant qu'acteur humanitaire.''

Des millions de personnes privées d'aide

Réfugiés, déracinés, déplacés, exilés, oubliés... Quel que soit le qualificatif employé à leur sujet, ces personnes ont besoin d'aide. Avec le soutien de nos donateurs, de nos partenaires institutionnels ou privés, nous leur portons secours, faisant fi de leurs origines, de leur appartenance, de leur religion et des frontières qui les protègent ou les enferment. Au fil des années, les méthodes ont évolué pour aider toujours mieux, plus vite, plus précisément. Mais aujourd'hui, dans certaines zones du globe, comme en Syrie, des millions de personnes sont privées d'une aide humanitaire pourtant vitale. SOLIDARITÉS INTERNATIONAL se bat pour se doter des moyens d'intervenir auprès d'elles.

"Au moins, ici, nous sommes loin du front"

Sobhi est syrien, déplacé avec sa famille, il se trouve désormais dans le nord du pays. ''Je vis dans cette maison partiellement brûlée et détruite, avec mon épouse, mes enfants et mes petits-enfants. Nous sommes 15 en tout. Nous avons fui Alep où j'étais chauffeur de taxi. Vivre dans notre quartier était devenu impossible, à cause des combats, des militaires. Et puis ma maison a été bombardée. Ne sachant où aller, j'ai emmené ma famille dans le village où j'ai grandi, même si je n'y ai plus aucun proche. Nous n'avons aujourd'hui aucun autre choix que de rester ici. Il n'y a pas d'électricité. L'eau ne nous parvient qu'une seule fois par semaine, grâce à la taxe récupérée par la municipalité sur la vente de pain. Mais au moins, nous sommes en sécurité. Le front est loin. Les avions ne passent plus comme avant. Notre problème, c'est que nous n'avons plus d'argent".

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Alain Boinet est engagé depuis 31 ans dans l’action humanitaire. Il est le fondateur et le directeur général de Solidarités International, association humanitaire active dans une vingtaine de pays avec environ 2000 membres mettant en œuvre 160 programmes destinés à 3,7 millions de personnes en danger en  répondant à leurs besoins vitaux en matière d’accès à l’eau potable, à l’assainissement et à l’hygiène, dans le domaine de  sécurité alimentaire. Il a reçu à Barcelone en 1988 le Prix de l’action humanitaire du Festival Européen de la Solidarité. En 2004 et 2005, il a été président du Conseil d’Orientation à l’Action Humanitaire d’Urgence (COAHU) auprès du ministère des Affaires étrangères et européennes. Membre du comité exécutif du Partenariat Français sur l’Eau et du Conseil National préparant le 6ème Forum Mondial de l’Eau à Marseille en mars 2012. Il est également membre du Comité de prospective scientifique de la Fondation maison des sciences de l’homme à l’EHESS.  

Aucun commentaire à «Journée Mondiale des Réfugiés : 43 millions de personnes loin de leurs foyers»

Laisser un commentaire

* Champs requis