Les jours fériés en 2016 ne sont pas très réjouissants (pour les salariés)

Par Olivier Sancerre Modifié le 3 janvier 2016 à 19h42
Shutterstock 287515451
7Sept jours fériés tombent un jour de semaine en 2016.

Ils représentent le cauchemar des employeurs, et le bonheur de leurs employés : les jours fériés ! S’ils ont été un véritable casse-tête en 2015 avec de nombreux ponts possibles, ce sera beaucoup plus calme cette année.

Sur les onze jours fériés habituels de l’année, quatre tombent plutôt mal : les 1er et 8 mai, ainsi que le jour de Noël et le 1er de l’an sont en effet… des dimanches. Impossible d’ajouter une ou deux RTT pour se créer un pont aux petits oignons ! C’est un calendrier bien différent de ce à quoi l’année 2015 a ressemblé.

Bissextile

Pire encore : 2016 étant une année bissextile, le 29 février sera travaillé ! Double peine donc pour les amateurs de congés inopinés. Fort heureusement, il reste quelques jours de congés qu’il sera possible de transformer en ponts. Ce sera par exemple le cas du lundi de Pâques, le 28 mars, du jeudi de l’Ascension (5 mai) ou du 14-Juillet, qui tombe un jeudi. Tout n’est donc pas perdu.

Ponts

On peut ajouter à cette liste le 1er novembre, un mardi, ainsi que le 11 novembre (un vendredi), ainsi que le lundi 15 août. Les entreprises pourraient bien en profiter : toute cette activité supplémentaire représente en effet de la croissance et de la productivité en plus.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Les jours fériés en 2016 ne sont pas très réjouissants (pour les salariés)»

Laisser un commentaire

* Champs requis