La « Fête des célibataires » en Chine bat de nouveaux records

Par Olivier Sancerre Modifié le 15 novembre 2021 à 15h37
Chine Fete Celibataires 11
74 MILLIARDSAlibaba a engrangé un chiffre d'affaires de 74 milliards d'euros durant la « Fête des célibataires ».

Le 11 novembre en Chine, c'est la « Fête des célibataires », une gigantesque opération commerciale durant laquelle les plateformes multiplient les promotions. Et malgré les difficultés d'approvisionnement, de nouveaux records sont tombés.

L'édition 2021 de la « Fête des célibataires » a tourné une fois encore à la folie consumériste en Chine. L'opération, menée pendant onze jours et qui s'est achevée le 11 novembre, a ainsi permis à Alibaba d'engranger l'équivalent de 74 milliards d'euros de ventes, un chiffre en progression de 8,5% par rapport à 2020… Mais la croissance est moins importante que durant les précédentes années. Le signe que la crise des semi-conducteurs, les difficultés dans le fret ainsi que la pandémie pèsent toujours sur la chaîne d'approvisionnement. Malgré tout, il s'agit d'un record : en y ajoutant les ventes réalisées par le concurrent JD.com, le total des ventes atteint 121 milliards d'euros. Et on ne parle là que de deux plateformes !

Difficultés d'approvisionnement

Outre les difficultés déjà évoquées, l'édition 2021 de cette « Fête des célibataires » a été marquée par le resserrement des règles : les autorités de Pékin surveillent en effet de très près ces grands distributeurs en ligne, et a mis en place des régulations supplémentaires qui ont pu freiner la consommation cette année. Par ailleurs, la fête consumériste à grands coups de shows gigantesques a été plus modeste : Alibaba a en effet préféré mettre en avant des initiatives sociales, comme par exemple la mise en place d'une cagnotte pour préserver les éléphants.

Pékin surveille

Une manière de satisfaire le gouvernement central, qui a fortement réagi après les déclarations du fondateur d'Alibaba, Jack Ma, selon lesquelles le régulateur imposaient des contraintes trop fortes sur l'activité de son entreprise. La réaction n'a pas tardé : le groupe a écopé d'une amende de 2,3 milliards d'euros pour abus de position dominante, tandis que l'introduction en Bourse d'Ant Group, la filiale financière d'Alibaba, a été stoppée nette. Même si cette « Fête des célibataires » a été placée sous surveillance, elle demeure tout de même un bon indicateur du moral des consommateurs.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «La « Fête des célibataires » en Chine bat de nouveaux records»

Laisser un commentaire

* Champs requis