La Redoute se prépare à un plan social de 700 personnes

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 30 octobre 2013 à 9h12

C'est une surprise dont se seraient bien passés les 3 300 salariés du vépéciste, La Redoute.

Mardi, les syndicats de la célèbre marque de vente par correspondance ont annoncé à l'issu d'une réunion de travail avec la direction que Kering, l'actionnaire de La Redoute, allait supprimer 700 postes. "La direction financière nous a confirmé que ce serait au minimum la taille du plan social de 2008, soit 672 personnes" a notamment déclaré Thierry Bertin, délégué syndical SUD.

Un plan social et une externalisation des services de La Redoute

Outre ce plan social, le service relation clientèle, qui compte tout de même 200 personnes, devrait être externalisé. Une solution qui pourrait également toucher les 1 400 personnes qui travaillent dans le département logistique de La Redoute. Alors que les partenaires sociaux essaient de faire privilégier au maximum les départs volontaires et les retraites anticipées sur les licenciements sec, ils redoutent particulièrement ces dernières mesures. "A terme, il pourrait ne rester que 700 personnes avec un contrat de travail La Redoute" alerte Fabrice Peeters, représentant CGT.

Une restructuration qui faciliterait la vente du vépéciste

Du côté de Kering, on assure que cette restructuration faciliterait la vente de La Redoute, en pertes depuis deux ans maintenant. Pour l'instant, deux repreneurs se seraient manifestés : la foncière Altarea Cogedim et un fonds d'investissements. Pour accélérer les choses, Kering serait même prêt à recapitaliser La Redoute pour un montant de 300 millions d'euros, selon les informations du magazine Challenges.

Pour l'heure, les salariés de La Redoute, un peu hébétés par l'annonce, se réunissent ce mercredi pour décider quelles suites donner à leurs actions. "On compte bien durcir notre mouvement" déclare un syndicaliste à ce sujet.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «La Redoute se prépare à un plan social de 700 personnes»

Laisser un commentaire

* Champs requis