Laurent Berger : « il faut de l’engagement et de l’action » face au chômage

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Publié le 27 octobre 2014 à 10h08

Invité sur RTL ce lundi 27 octobre 2014, le numéro un du syndicat CFDT, Laurent Berger, est revenu sur les mauvais résultats du gouvernement face au chômage. Le nombre de chômeurs a en effet augmenté de 19 200 en septembre 2014, réduisant à néant la baisse inattendue d'août. Pour lui, clairement, « il y a un échec ». Il faut « regarder la réalité en face ».

Le gouvernement va dans le bon sens mais n'en fait pas assez

Laurent Berger se fait l'écho du ministre du Travail, François Rebsamen, qui avait déjà parlé « d'échec » du gouvernement concernant le chômage. Pour le patron de la CFDT, il est évident que le gouvernement n'a pas réussi à tenir ses promesses, et les chiffres le prouvent.

Si « des mesures positives ont été prises, notamment le pacte de responsabilité et le CICE », a-t-il déclaré sur RTL, il faut que le gouvernement et le patronat prennent « des engagements » et ne se contentent pas de faire « des commentaires à outrance ». Le patronat est d'ailleurs particulièrement visé par le syndicaliste :

« Il y a une absence d'engagement de la part du patronat » dont on ne connaît pas encore la teneur des mesures de contrepartie au Pacte de Responsabilité.

L'apprentissage est la clé

La semaine dernière, rappelle Laurent Berger sur RTL, les syndicats et le patronat ont signé un accord pour l'embauche d'apprentis dans la branche de la métallurgie. Un point positif « qu'il faudrait faire partout » selon le syndicaliste.

Il faut « faire plus sur la politique d'accompagnement », « sur la formation professionnelle » ainsi que « sur les emplois aidés » estime le numéro un de la CFDT.

Il prône également l'idée d'un débat sur le contrat unique, une idée « intéressante » que Manuel Valls, Premier ministre, a remise sur le tapis. Avant toutefois de mettre en garde : « La recette miracle ou l'homme providentiel n'existent pas dans notre pays. »

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Laurent Berger : « il faut de l’engagement et de l’action » face au chômage»

Laisser un commentaire

* Champs requis