Le conflit Apple contre Samsung pourrait-il dégénérer en guerre commerciale États-Unis contre Corée du Sud ?

Par Olivier Sancerre Modifié le 5 août 2013 à 19h26

Le veto posé par l'administration Obama à l'interdiction de vente des iPhone 4 et iPad 2 sur le territoire américain aura t-il pour conséquence d'ouvrir une guerre commerciale avec la Corée du Sud ?

Samsung, à l'origine de la plainte déposée devant l'ITC (la Commission américaine du commerce international), s'est dit déçu de cette invalidation in extremis. Le gouvernement sud-coréen, qui suit l'affaire de près, a émis un communiqué dans lequel il espère qu'une décision « juste et raisonnable » interviendra dans le cadre des futurs jugements que l'ITC émettra. On surveillera notamment cette semaine la décision de la Commission qui doit statuer sur le sort de plusieurs smartphones Galaxy, mis en cause par Apple qui estime qu'ils enfreignent ses brevets. Une injonction d'interdiction de vente sur le territoire américain est en jeu…

En mars, les États-Unis et la Corée du Sud ont conclu un accord qui ouvre de nouvelles opportunités pour les exportateurs américains, afin qu'ils puissent y vendre plus facilement des produits manufacturés aux États-Unis, notamment des services et des produits agricoles. Au terme de cet accord, 80% des exportations US ne seront plus frappés de droits de douane. L'avenir de ce partenariat pourrait être mis dans la balance si le gouvernement américain donnait l'impression de favoriser son champion national.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis