Le premier drive piéton de France va ouvrir ses portes

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Modifié le 2 septembre 2016 à 10h33
Economies Supermarche Produits Perimes
2,4 %Les supermarchés dotés d'un drive ont une croissance moyenne de 2,4 %, contre 0,3 % sans.

D’ordinaire, lorsque vous effectuez vos courses en ligne, vous devez vous rendre en périphérie de la ville récupérer vos courses au drive de l’hypermarché. Désormais, vous pourrez les récupérer en plein centre-ville !

A pied, en plein centre

La chaîne d’hypermarchés Cora a décidé d’ouvrir en plein centre-ville de Metz un retrait piéton, pour permettre à ses clients de récupérer leurs sacs de courses à pied. Un local de 120m2 va ouvrir ses portes à partir du 5 septembre dans une avenue commerçante et piétonne du centre-ville.

Le projet « Cora en ville » permettra également aux clients de bénéficier de tous les services que l'on peut trouver à l'accueil des hypers de l'enseigne : billetterie, espace carte de fidélité et financement, services aux professionnels, conseils divers et même coin enfants sont prévus.

Il s’agit là d’un concept inédit en France.

Le drive en plein boom

Deux ou trois livraisons sont prévues chaque jour. Les produits, en provenance de l’hypermarché Cora de Moulins-lès-Metz, seront stockés au sec, dans des chambres froides ou des congélateurs. Le catalogue (identique à celui du drive) compte 25 000 références.

Quasi inexistants en 2010, les drives représentent désormais 4 % de parts de marché de la grande consommation (mais 40 % de sa croissance). On dénombrait mi 2015 plus de 2 500 emplacements de "click&drive" (avec des pistes pour les voitures et des bornes de retrait), soit accolés soit déportés, ainsi que 1 102 services de type drive avec un accueil dans le magasin.

Selon une étude réalisée par Nielsen TradeDimensions, « 68 % des supermarchés sans drive voient leurs ventes reculer quand le drive d'un concurrent ouvre à moins de sept minutes ». Et les supermarchés qui se sont dotés d'un drive enregistrent en moyenne une croissance de 2,4 %, ramenée à 0,3 % s'ils ne disposent pas d'un drive.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique. Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Aucun commentaire à «Le premier drive piéton de France va ouvrir ses portes»

Laisser un commentaire

* Champs requis