Livret A : la nouvelle formule sera moins favorable aux épargnants

Par Olivier Sancerre Modifié le 9 novembre 2016 à 22h30
Livret A Formule 1
0,4%L'inflation devrait s'établir à 0,4% en 2016.

Le gouvernement va bel et bien procéder à une réforme du calcul du taux du Livret A, mais… pas tout de suite. Histoire de s’éviter des polémiques inutiles, la nouvelle formule mathématique ne sera pas mise en œuvre le 1er février prochain comme c’est le cas tous les ans, mais le 1er août.

Cela tombe assez bien, car à cette date l’Élysée et Matignon auront de nouveaux locataires. Mieux vaut en effet ne pas lancer cette réforme en pleine période électorale. La bonne nouvelle pour les épargnants, c’est que le taux restera de 0,75% le 1er février, ce qui est plus que l’inflation (qui tournera autour de 0,4% cette année).

Changement du taux le 1er août

Au 1er août, les choses devraient être en revanche assez différentes. La nouvelle formule telle qu’élaborée par le ministère de l’Économie et la Banque de France consiste à « lisser » l’évolution des prix à la consommation avec les taux monétaires sur les six derniers mois. Si jamais l’écart entre ces deux mesures était trop important, le taux du Livret A sera égal à celui de l’inflation.

Un Livret A qui ne rapporte rien

En d’autres termes, il est probable que le Livret A ne rapporte rien du tout aux épargnants, une fois déduite l’inflation. On comprend donc bien que le gouvernement ne voulait pas mettre en place cette réforme en pleine campagne électorale. François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France, a plaidé que cette nouvelle formule protégeait l’épargne des Français, tout en conservant son objectif de soutien au financement du logement social.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Livret A : la nouvelle formule sera moins favorable aux épargnants»

Laisser un commentaire

* Champs requis