Location : vers une baisse des prix des loyers ?

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 2 septembre 2020 à 14h22
Location Proprietaire Prix
420€Dans le contexte actuel, il est possible d'essayer de négocier un loyer de 450 euros à 420 euros.

Vous ne serez pas étonné d’apprendre que le mois de septembre est le mois de l’année où le marché de la location est le plus dynamique, à jeu égal avec le mois de juillet.

Une plus grande offre de biens

En juillet, on déménage en famille quand l’école est finie, en septembre, on emménage seul parce que l’on démarre ses études loin de papa maman. Bonne nouvelle, après des années de tension sur le marché de la location, la donne commence à changer.

Dans plusieurs grandes villes, l’offre de studios ou de petits appartements a littéralement explosé ces derniers jours. Des propriétaires qui avaient mis leur bien en location touristique via Airbnb se sont en effet tournés vers la location classique pour cette rentrée. D’après plusieurs études récentes, ce marché est finalement aussi rentable, et surtout, il crée beaucoup moins d’ennuis tant au propriétaire qu’aux voisins du bien mis en location.

Vers une baisse des prix des loyers

Résultat, les professionnels de l’immobilier s’attendent à une baisse du prix des loyers dans certaines villes. Pas forcément tout de suite tout de suite, mais elle sera visible dans les statistiques dans quelques mois.

Conséquence, si vous devez louer pour vous ou pour un de vos enfants dans les prochains jours, vous pouvez tenter de négocier un peu le loyer. 420€ pour 450€, ça se joue. 700€ pour 750€, ça se propose.

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Laisser un commentaire

* Champs requis