Grève des médecins : mieux vaut ne pas tomber malade à Noël

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 3 décembre 2014 à 14h46

Mieux vaut prévenir que guérir. Les quatre principaux syndicats de médecins en France appellent à une grève générale pendant les fêtes de fin d’année. Voici quelques conseils, au cas où.

Le phénomène est assez rare pour être souligné.

Les médecins en grève du 23 au 31 décembre prochain

Les quatre principaux syndicats de médecins en France appellent à une grève généralisée entre le 23 et le 31 décembre prochain. Ils veulent marquer leur désaccord avec le projet de loi santé du gouvernement, et notamment contre la généralisation du tiers payant, cette fameuse dispense de frais pour le patient.

70 à 80 % des cabinets médicaux fermés

On estime ainsi que 70 à 80 % des cabinets de médecins, généralistes et spécialistes seront fermés pendant les fêtes. Mieux vaut donc éviter de tomber malade. Si jamais toutefois vous deviez vous rendre chez le médecin, ne paniquez pas. En ce qui concerne les généralistes, la majorité d’entre eux devrait être en grève, mais plutôt que de vous ruer aux urgences, appelez votre cabinet habituel pour voir si effectivement il a cessé le travail. Si c’est le cas, vous pourrez vous reporter sur le numéro de permanence des soins de votre département.

80 % des cabinets de médecins seront fermés pendant les fêtes

Les urgences assurent un service de santé

Si jamais vous deviez vous rendre dans un service d’urgence, sachez que les médecins urgentistes, également très remontés contre le projet de loi santé du gouvernement, ont l’obligation d’assurer la continuité de leur service. Vous ne trouverez donc pas portes closes, mais bien des médecins qui travaillent avec un badge "en grève". Insolite !

Les médecins spécialistes ferment leurs portes

Le véritable problème repose essentiellement sur les spécialistes. Gynécologues, cardiologues, ORL, ces derniers ont bien l’intention de fermer leurs portes, et de n’assurer aucun rendez-vous. Ces praticiens le disent eux-mêmes, cela risque d’être compliqué pour les patients. Il sera donc difficile d’assurer le rendez-vous que vous aviez mis tant de temps à obtenir…

Enfin, restent les cliniques qui habituellement relâchent l’activité pendant les fêtes. Cela ne devrait donc rien changer. A noter toutefois que les médecins opérant dans ces centres privés ont bien l’intention de suivre la grève, mais à partir du 5 janvier prochain. La totalité du corps médical lance un ultimatum à Marisol Touraine.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Laisser un commentaire

* Champs requis