Oui, la lune a une influence sur notre sommeil

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Perrine de Robien Modifié le 1 février 2021 à 16h13
Lune Sommeil Impact
46La quantité totale de sommeil varie de 46 à 58 minutes tout au long du cycle lunaire.

Une étude menée par l'Université de Washington (États-Unis) et l'Université de Quilmes (Argentine) confirme que la lune, notamment ses cycles, ont des effets sur le sommeil. Les croyances populaires ne sont donc pas si saugrenues que cela.

La lune perturbe le sommeil

Selon une vieille croyance populaire, l’on dormirait moins bien les nuits de pleine lune. Un phénomène qui est confirmé par des recherches scientifiques. Selon une étude publiée le 27 janvier 2021 dans la revue Science Advance, l’astre de la nuit perturberait le sommeil. Il s’agirait du résultat d’une enquête réalisée auprès de 98 personnes vivant au nord de l’Argentine et de 464 étudiants de la région de Seattle, aux États-Unis.

Pour mener à bien leur étude, les scientifiques de l'Université de Washington (États-Unis) et de l'Université de Quilmes (Argentine) ont mesuré les oscillations de sommeil liées au cycle de la lune. Ils ont constaté qu’elles étaient les mêmes sur chacun des deux groupes de participants, quel que soit leur accès à l’électricité. Selon les chercheurs, « Tous ont montré les mêmes oscillations de sommeil au fur et à mesure que la lune progressait tout au long de son cycle. La quantité totale de sommeil variant tout au long du cycle lunaire de 46 à 58 minutes en moyenne, et les heures de coucher variant d'environ 30 minutes » lit-on dans Top Santé.

On dort moins bien les nuits avant la pleine lune

Concrètement, cela signifie que les nuits précédant la pleine lune (entre 3 et 5), le sommeil est perturbé avec un endormissement plus tardif et des phases plus courtes. Par ailleurs, bien que tout le monde ait un sommeil altéré avant la pleine lune, l’étude montre que les variations sont moins prononcées chez les participants vivant en ville, et pour cause, il y a plus de lumière la nuit.

Tout cela ne serait qu’une question de lumière émise par la lune. Lorsqu’elle est en phase croissante, elle brille plus en début de nuit et quand elle est en phase décroissante, la lune émet une lumière qui survient surtout au milieu de la nuit, ce qui impacte moins le sommeil.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste spécialisée dans la santé et l'économie.

Laisser un commentaire

* Champs requis