Maintien du Royaume-Uni dans l’UE : pour le maire de Londres, c’est non

Par Olivier Sancerre Modifié le 22 février 2016 à 7h21
Shutterstock 261215483
48%48% des britanniques sont pour le maintien du pays dans l?Union européenne.

David Cameron espérait jusqu’au bout que Boris Johnson, le très populaire maire de Londres, rejoigne le camp du oui au maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne. Hélas pour le Premier ministre, c’est non !

Boris Johnson est une figure iconoclaste dans le paysage de la politique outre Manche. Véritable personnage, le maire de Londres est très populaire et on lui prête beaucoup d’ambition : tout d’abord celle de briguer la tête du Parti conservateur, puis de le 11 Downing Street, soit devenir Premier ministre.

Coup dur

Autant dire que sa décision concernant le référendum du 23 juin sur le maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne était attendue. Et ce sera non. « Il ne faut pas confondre les merveilles de l'Europe, les vacances en Europe, la nourriture fantastique et les amitiés, etc. et un projet politique qui est en marche depuis des décennies et menace maintenant d'échapper au contrôle démocratique », a-t-il expliqué, non sans préciser avoir eu beaucoup de mal à se décider.

Campagne

Boris Johnson « aime l’Europe », a-t-il martelé, il a d’ailleurs longtemps vécu à Bruxelles. Et David Cameron espérait bien l’avoir à ses côtés dans la campagne référendaire. Mais l’accord arraché cette semaine au Conseil européen ne modifierait pas les relations entre la Grande-Bretagne et l’Union, a estimé le maire de Londres.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Maintien du Royaume-Uni dans l’UE : pour le maire de Londres, c’est non»

Laisser un commentaire

* Champs requis