Football : une réplique en or massif du pied gauche de Lionel Messi en vente au Japon

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Tugdual de Dieuleveult Modifié le 6 mars 2013 à 17h54

Il est un simple inconnu pour quelques personnes, un dieu vivant pour les amateurs de ballon rond. Et il est désormais possible de se recueillir près de son pied en or. Une réplique en or massif du pied gauche de l'Argentin Lionel Messi va être mise en vente au Japon. Cette réplique à l'identique puisque moulé jusque dans le détail des vaisseaux sanguins et des dessins de la peau, pèse tout de même 25 kg. Pas d'illusion pour les moins riches d'entre nous, il faut être multimillionnaire pour s'offrir cette sculpture dont le montant en euros avoisine les 4 millions. L'oeuvre de la maison de joaillerie japonaise Ginza Tanaka, a été réalisée partir d'un moule de la vedette du FC Barcelone pour fêter son 4e Ballon d'or consécutif, un record.

Si se payer le pied en or de Messi est un rêve inatteignable, d'autres versions miniatures cette fois-ci (espérons un peu moins cher) seront également mises en vente. On pour aussi admirer une plaque en or massif avec l'empreinte du pied du meneur de jeu barcelonais, a précisé l'entreprise. Une partie des profits de la transaction sera reversée, via la fondation de Lionel Messi, aux populations touchées par le séisme et le tsunami qui ont frappé le Japon.

Salaires de joueurs :

Samuel Eto'o : 20 millions d'euros nets par an
Lionel Messi : 16 millions d'euros nets par an
Zlatan Ibrahimovic : 14 millions d'euros nets par an
Cristiano Ronaldo : 12 millions d'euros nets par an

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.

Laisser un commentaire

* Champs requis