Météo : 22 000 foyers privés d’électricité après le passage des tempêtes

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 7 février 2014 à 15h27

Le quart nord-ouest de la France est en première ligne, niveau conditions météo. Les tempêtes successives qui arrivent par la Bretagne ont causé de nombreux dégâts, entre les arbres arrachés, les inondations et les pannes de courants. La météo prive encore 22 000 foyers de courants.

Lorsque les vents atteignent plus de 120 km/h, que la mer est déchaînée, et que les intempéries s'abattent une à une sur les régions de l'ouest de la France, il ne peut guère en être autrement. A midi ce vendredi, 22 000 foyers étaient toujours privés de courant, selon les informations révélées par ERDF.

Tempête Qumeira : des vents de plus de 120 km/h

En cause ? La tempête Qumeira évidemment. Une dépression arrivée du Portugal par la Bretagne, qui a apporté des vents atteignant 120 km/h, sur les côtes bretonnes notamment. C'est en tout cas les Pays de la Loire que se contrent la majorité des habitations privées de courant. Le reste des coupures de courant se situant en Bretagne évidemment et dans le Nord-Pas-de-Calais.

Au pic de la tempête, 70 000 foyers étaient privés de courant

La situation est cependant sur le point de se rétablir progressivement. Le pic de coupure de courant a plongé près de 70 000 foyers dans le noir. Ce matin, à 8h, ils étaient encore 55 000 à ne pas avoir recouvré l'électricité. Cela, évidemment, après le passage de la tempête Petra, qui avait déjà privé 40 000 foyers de courant.

De nombreuses régions et départements encore en alerte orange

Actuellement, la Bretagne, les Pays de la Loire, la Normandie, l'Ile-de-France, la Charente-Maritime, les Deux-Sèvres, la Vienne, l'Eure-et-loir, l'Indre-et-Loir, le Loir-et-Cher, le Loiret, le Nord-Pas-de-Calais, la Picardie, les Ardennes et la Marne sont encore en alerte orange du fait des vents violents.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «Météo : 22 000 foyers privés d’électricité après le passage des tempêtes»

Laisser un commentaire

* Champs requis