Microsoft va t-il éliminer une version de Windows ?

Par Olivier Sancerre Modifié le 28 novembre 2013 à 1h36

Microsoft peut-il se permettre de supporter plusieurs systèmes d’exploitation ? Windows 8, Windows RT, Windows Phone… Tous ont un noyau commun, mais les temps sont durs pour tout le monde.

Windows RT la tête sur le billot

Julie Larson-Green, la patronne de la division Devices & Studio Engineering, a déclaré qu’à l’avenir, l’éditeur ne devrait plus avoir que deux plateformes. Celle qui fait partie des prétendants possibles pour remplacer un Steve Ballmer en partance ne précise pas quel système d’exploitation passerait à la trappe, mais la victime semble toute désignée - il s’agit de Windows RT.

Cette version est destinée à équiper les tablettes de type iPad ou Galaxy Tab (Samsung), c’est à dire les produits équipés de processeurs ARM, l’architecture la plus commune dans ce secteur. Microsoft n’a pas su convaincre avec son ardoise Surface RT, qui a obligé le constructeur à provisionner près d’un milliard de dollars pour en éponger les pertes.

Le mal-aimé de la famille Microsoft

Au coeur du problème : l’incompatibilité des logiciels provenant des versions antérieures de Windows (XP, Vista, 7) avec Windows RT. De fait, les utilisateurs ne disposent que de très peu de logiciels compatibles avec leurs tablettes Surface, provoquant le désintérêt pour cette plateforme.

La solution la plus logique pour Microsoft serait de fusionner Windows RT avec Windows Phone, tous deux conçus pour des processeurs ARM. Les interfaces des deux systèmes sont très proches : les utilisateurs n’auraient pratiquement pas à s’adapter; pour les développeurs, les apps seraient relativement plus simples à concevoir étant donné que la base est identique.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis